Tag MJX
 
Médias
"Sud-Ouest" et Le Figaro fédèrent 19 titres autour d'un réseau de city-guides
Le réseau Viapolis qui proposera technologie et contenu national communs devrait couvrir 35 villes d'ici deux ans. Un mauvais coup pour les projets concurrents Maville (Ouest-France) ou Webcity. --> (Jeudi 16 novembre 2000)
         

Le projet Viapolis sort de l'ombre en France. Après huit de mois d'intenses tractations, le plan de constitution d'un nouveau réseau de "city guides" réunit dans un premier temps 19 titres de presse : deux représentants de la presse quotidienne nationale - Le Figaro avec son cityguide ParisAvenue et Libération, déjà partenaire de Sud-Ouest- et des quotidiens régionaux et départementaux tels que Le Bien Public, Le Courrier de l'Ouest, le Dauphiné Libéré, L'Eclair, Le Progrès, La Nouvelle République du Centre Ouest, La Voix du Nord, etc... La liste des quotidiens partenaires pourrait s'allonger. A l'origine de Viapolis France, on trouve le Groupe Sud-Ouest, qui a importé le projet d'Espagne compte tenu des relations privilégiées entretenues avec le groupe de presse espagnol Correo. Celui-ci avait lancé Viapolis avec les quotidiens El Mundo et La Vanguardia. Le réseau espagnol couvre maintenant 53 villes.

Le projet français est ambitieux. Il devrait représenter un investissement global de 10 millions d'euros. D'ici deux ans, Viapolis devrait compter 35 sites locaux. Pour parvenir à leurs fins, l'ensemble des quotidiens partenaires ont créé La Ville Interactive SAS (LVI), dont l'objectif est de coordonner le développement du réseau, fournir les technologies des sites de province, les contenus nationaux et la gestion de la publicité à un niveau national. La société sera présidée par
Jean-François Lemoine, PDG du groupe Sud-Ouest, et
co-dirigée par Michael Bourguignon (ParisAvenue) et Jean-Louis François (Groupe Sud-Ouest). "LVI est une structure commune assez légère. La répartition du capital est faite de manière équitable et intelligente. Il n'y a pas d'actionnaire plus puissant qu'un autre", assure Michael Bourguignon. LCI, la structure équivalente de LVI en Espagne pour le développement du réseau de sites de proximité, a également une participation.

"Le schéma monté avec les titres de presse partenaires qui sont des marques fortes nous donne une caution formidable auprès des visiteurs. De plus, il nous donne une grande capacité d'auto-promotion. Enfin, nous avons une certaine profondeur de contenu", argumente Michael Bourguignon. ParisAvenue va dorénavant accentuer la communication sur sa future nouvelle dénomination : Paris.viapolis.com. Le site de Bordeaux, ouvert en septembre, donne une petite idée de ce que Viapolis réserve aux internautes. "C'est la SOP, la régie publicitaire du groupe Sud-Ouest, qui gère la publicité locale. Au niveau national, ce sera le rôle de LVI", explique Anne Briolais, qui suit le dossier chez Atlantel, la filiale interactive du groupe de presse. Le site de Pau va ouvrir d'ici la fin de la semaine. Chaque site local disposera d'informations de proximité, des espaces de communication et des rubriques "e-commerce". Il devrait également héberger des mini-sites extérieurs.

Viapolis réveille le monde des "city guides" et des engagements de la presse dans ce domaine. Les neuf titres de la Socpresse sont présents (Il s'agit du Progrès, du Dauphiné Libéré, du Journal de Saône-et-Loire, Le Bien Public, Le Maine Libre, Presse Océan, Le Courrier de l'Ouest, Nord Eclair et Le Figaro) mais on note de grands absents. "Le groupe Hachette réserve sa réponse, Ouest-France continue de développer son propre réseau Maville et Le Télégramme avec Vivalaville a indiqué qu'il ne comptait pas nous rejoindre pour le moment", explique Michael Bourguignon. Le Parisien semble également rester à l'écart.

Après l'Espagne et la France, le réseau Viapolis pourrait s'étendre en Belgique. La Libre Belgique et Le Soir de Bruxelles ont été contactés. Après ce long travail de prises de contacts et de réflexions stratégiques, il reste maintenant à passer à la phase de réalisation. Pas une mince affaire, compte tenu du nombre d'intervenants.

[Philippe Guerrier, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires