Le Net
Wanadoo récupère 100% du capital d'Echo
Un accord a finalement été trouvé pour mettre un terme définitif aux litiges qui opposaient Christophe Dupont, le fondateur de la société à l'origine du moteur de Voila, et ses dirigeants actuels, soutenus par France Télécom. --> (Mercredi 7 février 2001)
         

Après plusieurs années d'interrogation, Christophe Dupont, qui dirige aujourd'hui le site de communauté RESpublica de LibertySurf Group, a annoncé que désormais Wanadoo détenait 100% du capital d'Echo Interactive (contre 67% précédemment), la société qu'il avait créée en septembre 96 pour développer la technologie à l'origine du moteur de recherche Voila. Une société dont Christophe Dupont détenait, encore récemment, 32% du capital. "La filiale Internet de France Télécom devient, par conséquent, actionnaire à 100% de Echo", explique un communiqué. Mais aucune précision n'y est apportée sur les termes de l'accord et des conditions de cession des parts de Christophe Dupont.

Cet ultime épisode vient conclure une des histoires les plus épiques de l'Internet hexagonal. En juillet 1998, après l'entrée de France Télécom Multimédia dans le capital d'Echo, les relations entre Christophe Dupont et ses associés venus le rejoindre - Michel Bisac et Christophe Ruelle - se sont en effet envenimés. Au point d'entraîner le départ de Christophe Dupont, deux mois plus tard. De facto, Michel Bisac et Christophe Ruelle sont devenus les managers opérationnels d'Echo. Les règlements de comptes -mi-professionnels
mi-personnels- se sont alors déplacés devant les tribunaux. Pas moins d'une trentaine de procédures ont ainsi été ouvertes soit par Echo, soit par Christophe Dupont.

Au coeur de ce dossier : la paternité des logiciels exploités et commercialisés par Echo, dont la technologie qui a permis de développer le moteur de recherche Voila, mais aussi eStat (outil de mesure d'audience) et eXtense (indexation des pages d'un site). Un dossier qui devenait ingérable du côté de France Télécom, qui est monté parallèlement à hauteur de 67% dans Echo avant l'introduction en Bourse de Wanadoo en juillet 2000 (cf article JDNet du 08/02/01). Depuis, les différentes tentatives de conciliation ont tourné au vinaigre. Mais visiblement, un consensus vient d'être trouvé pour mettre un terme à cette situation qui était plus qu'embarassante pour Wanadoo.

[Philippe Guerrier, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires