Médias
Aniwa rachète le magazine 30 millions d'amis
Le groupe multimédia spécialiste des animaux domestiques met un pied dans la presse en acquérant le magazine auprès de son éditeur, Emap. Il deviet prorpiétaire du fonds et de la concession d'exploitation de la marque sur papier et en ligne. --> (Jeudi 2 août 2001)
         

Le "groupe multimédia animalier" Aniwa, spécialisé sur la thématique des animaux domestiques et qui compte comme actionnaires de référence Royal Canin et Merial (Lire l'article du JDNet du 05/01/01), est sur le point de racheter le magazine papier "30 millions d'amis" pour un montant qui reste confidentiel. Un rachat qui semble rentrer dans la stratégie d'un groupe qui a choisi la voie de la diversification en développant une offre multisupports : Web, TV, radio et presse.

Aniwa est en train de finaliser la prise de contrôle de la société Amiclic SA, créée par la famille Hutin et les ayants droit de la marque "30 millions d'amis".Cette société a négocié, avant son rachat par Aniwa, la reprise de la concession d'exploitation de la marque "30 millions d'amis", qui courait normalement jusqu'a fin 2001 et qui était détenue par le groupe de presse Emap France. Ce rachat, qui s'opère par échange de titres, conduit Amiclic à entrer dans le capital d'Aniwa à hauteur de 5%. Aniwa est donc sur le point de devenir propriétaire du fonds et de la concession d'exploitation de la marque sur supports papier et Internet (les droits TV restant de leur côté dans le giron de TF1).

La raison officieuse de cette vente est la volonté d' Emap France de se recentrer sur des publications auto, télévision et presse masculine, le titre "30 millions d'amis" étant la seule publication animalière du catalogue. Celui-ci est diffusé à 95.000 exemplaires et compte 48.000 abonnés ainsi que 36.000 ventes en kiosque, pour un chiffre d'affaire "compris entre 20 et 30 millions de francs",se lon un responsable d'Aniwa. Cette acquisition vient combler un manque, le groupe Aniwa souhaitant étendre sa présence dans la presse traditionnelle et devenir un acteur global du créneau des animaux domestiques.

Le groupe, qui compte déjà cinq sites Internet revendiquant ant un million de pages vues par mois, dont le portail animalier Aniwa.com et le site de sport équestres Chevalnews.com acquis récemment, est également présent en radio et presse nationale par le biais de collaborations ponctuelles. Il édite également une Webradio et une Web TV, Aniwatv.com. Aniwa espère donc attirer des annonceurs intéressés par des campagnes de communication multisupports packagées. Mais l'objectif de ce rachat est surtout d'exploiter la forte notoriété de la marque "30 millions d'amis" et d'en faire profiter ses sites Internet. Celle-ci n'aura cependant pas vocation à se substituer à la marque Aniwa, elle viendra simplement en appui visuel sur l'ensemble des sites. En outre, le groupe compte bien aussi profiter du poids que représente le lectorat de "30 millions d'amis" en terme de fichier client pour augmenter le traffic de ses sites.

Aniwa ambitionne un déploiement à l'échelle européenne de ses activités par croissance externe et projets internes (La version anglaise du site Aniwa.com est déjà opérationelle et la version italienne va être lancée cette semaine). Pour cela, un appel aux investisseurs est prévu "prochainement", afin d'atteindre l'objectif initialement prévu d'équilibre des comptes en 2003. Une introduction en Bourse fait également partie des projets à terme.

[Franck Bourdon, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires