Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

 
Le Net
Iliad sur le terrain immobilier
Le groupe lance la promotion de sa filiale immobilier.com, huit mois après l'ouverture du site. Une agence immobilière "pure player" et multimédia en quête d'alliances. --> (Lundi 3 septembre 2001)
         

A la différence des sites de petites annonces ou des vitrines des réseaux d'agences physiques, Immobilier.com est une agence immobilière pure-player, filiale à 95% du groupe Iliad (free, societe.com...). Lancée en janvier dernier, la société a préféré attendre quelques mois et étoffer le contenu de son site avant de commencer à communiquer auprès du grand public. "Nous avons exactement le même fonctionnement qu'une agence immobilière classique, explique François Comaita, président de Immobilier.com. Quand une personne désire vendre une habitation ou un local commercial, un de nos négociateurs va visiter le logement et présente les différentes modalités de l'opération. Le vendeur doit ensuite signer un mandat qui nous permet de mettre en vente le logement en ligne. Notre rémunération se fait ensuite en proportion du montant des ventes, comme n'importe quelle agence immobilière."

Autre différence avec les sites de petites annonces et même les agences physiques, c'est la réalisation systématique, et gratuite, d'une visite virtuelle de l'habitation ou du local commercial mis en vente. Immobilier.com utilise comme prestataire la société Prévisite.com, spécialisée les visites virtuelles panoramiques (360°) et est le premier site à réaliser systématiquement des prises de vues pour l'ensemble des locaux mis en vente online. Autres atouts sur lesquels mise l'agence, la transparence et le contact humain. Pour chaque annonce, une fiche est proposée sur le négociateur qui gère le dossier. On peut y voir sa photo, un petit CV, ainsi que ses coordonnées téléphoniques et son adresse e-mail. "Notre site nous permet de donner une excellente visibilité aux logements que nous vendons mais nous tenons absolument à conserver les rapports humains. Une fois que l'internaute a fait son choix parmi les offres en ligne, c'est le travail d'une agence immobilière classique qui prend le relais, avec visite réelle et négociations éventuellement dans nos bureaux", ajoute François Comaita.

Immobilier.com se concentre sur Paris, la première et la deuxième couronne. Chacun des 15 négociateurs a une zone géographique bien délimitée qui lui est personnelle. Le site propose actuellement 500 habitations à la vente et une trentaine de locaux commerciaux, une rubrique qui se lance tout juste. Les offres sont mises à jour chaque semaine et l'internaute peut également bénéficier de services gratuits proposés par des partenaires, comme les conseils juridiques, la simulation de crédit, des devis de travaux ou encore des cartes pour localiser les logements.

Mais si Immobilier.com fait de la vente, il ne souhaite pas traiter en propre les locations. C'est pourquoi le site cherche actuellement une solution externe avec un apporteur de contenu, un site de petites annonces. "Nous envisageons également de travailler ponctuellement avec des agences locales membres de la FNAIM dans certaines zones où nous n'aurions pas suffisamment d'offre. La mise en ligne de certaines de leurs offres leur donnerait plus de visibilité et cela nous permettrait d'augmenter le nombre de nos annonces", précise le président de Immobilier.com. De même, le site prévoit de diffuser ses offres dans des sites de petites annonces pour accroître encore le trafic sur le site et a lancé la semaine dernière un serveur minitel. Une campagne de communication débutera parallèlement à partir du 24 septembre en affichage métro et à la radio.

Le site a été réalisé et est hébergé en interne. Si l'investissement initial et les objectifs de chiffre d'affaires n'ont pas été dévoilés, Immobilier.com prévoit cependant d'atteindre l'équilibre fin 2002, après une année complète d'activité.

L'immobilier en ligne ? Un outil parmi les autres

L'institut d'études marketing et média Skopos, filiale de Dooyoo, vient de publier une étude sur l'immobilier en ligne. Sur 875 personnes interrogées, 86,7% estiment que la recherche en ligne d'un bien immobilier est un "outil parmi les autres". leur motivation prinicpale réside dans la collecte d'information sur le marché, les prix et les offres (52,5%), suivie de près par l'achat d'une habitation (51,3%) ou la location (50%). Plus des trois quart (79,5%) ont l'intention d'utiliser le Web à nouveau pour l'acquisition d'un bien alors que 27,1% ont trouvé ce qu'ils cherchaient après avoir visité un ou plusieurs sites d'annonces immobilières.

[Florence Santrot, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires