Le Net
Firstream intègre Oreka dans son package d'offres
Propriétaire de l'Ofup, le spécialiste de la vente de services sur abonnements on et offline à destination des étudiants a racheté le fournisseur d'accès en mars. --> (Mercredi 22 mai 2002)
         
Présente dans cinq pays européens, Firstream ne jure que par la vente de packages de services par abonnement, de préférence à destination des étudiants. Créé en en 2000, la société a principalement été financée par ses fondateurs, aupravant créateurs du service E*Trade@NetBourse, dont la vente à E*Trade en 1999 a permis de commencer l'activité avec un capital consistant. En mars dernier, Les Echos.net avaient révélé que Firstream s'était porté acquéreur du fournisseur d'accès Oreka. Ce dernier s'était fait connaître par son offre gratuite mais son modèle économique ne lui permettait plus de continuer seul l'aventure, même s'il avait atteint la rentabilité opérationnelle en mars 2002. La montée dans le capital d'Oreka à hauteur de 100%, pour un montant resté secret, a été accompagnée d'une réorganisation de Firstream France dans le but d'intégrer au mieux le FAI et son équipe.

La fusion entre les deux entités n'a pas entraîné de licenciements et les équipes du FAI ont été intégrées dans la hiérarchie de Firstream France. Le fondateur d'Oreka, David Bitton, a ainsi pris le poste de directeur général. Sur l'utilisation de la marque elle-même, le choix n'a pas encore été arrêté. "Une chose est sûre, la continuité pour les utilisateurs actuels sera assurée (dans les mails, les points de contact, etc.), affirme Jean-Christophe Chopin, PDG de Firstream. L'offre Oreka sera intégrée dans le cadre de la campagne Ofup [l'Office Universitaire de Presse, racheté par Firstream en 2000, ndlr], ce qui permettra de voir si la marque a gardé toute sa légitimité même si elle ne propose plus d'abonnements totalement gratuits."

Sur le plan technique, l'objectif est de fusionner les offres d'accès Internet de Firstream (France Teaser notamment) et Oreka sur une même plate-forme pour faciliter l'exploitation. Cela devrait être finalisé pour la fin du troisième trimestre 2002. Ensuite, il sera plus aisé de vendre des offres packagées avec l'ensemble des services déjà rassemblés par Firstream (abonnements presse, accès Internet, sécurité avec Verisign, assurance, finance avec les fonds Franck Russell, etc.) et divertissement (jeux en ligne...). Une offre haut débit ADSL destinée aux particuliers, encore en phase de test, devrait compléter l'ensemble des offres actuelles de Firstream. Enfin, trois autres domaines font l'objet de réflexions : la téléphonie mobile, le tourisme et le divertissement (CD/DVD, etc...). Trois domaines dans lesquels Firstream devrait cette fois s'engager avec des partenaires.

Le site

Concrètement l'offre de ce "FSI" (fournisseur de services Internet) est vendue sous la forme de forfaits avec un seul produit ou une offre packagée. Selon les responsables de Firstream, chaque service pris individuellement est intéressant financièrement mais le cumul de produits permet au client de benéficier de meilleures reprises encore. Pour l'instant, ce sont les étudiants qui sont principalement visés par l'offre Firstream, qui envisage cependant une deuxième cible, les CSP+. "Cela se fera en interne, sans doute par le biais d'une nouvelle marque, ou alors en marque blanche, indique Jean-Chritsophe Chopin. Au niveau européen, plusieurs grands comptes souhaietent que nous proposions des offres packagées à leurs clients. L'avantage pour nous est de bénéficier de leur base de données et donc d'éliminer le coût d'acquisition client lors du lancement de l'offre. Quant aux grands comptes, ils bénéficient de notre expérience et n'ont pas à supporter les coûts de développement." Parmi les sociétés intéressées figureraient notamment des organismes bancaires et des TV payantes (en Grande-Bretagne).

En savoir plus sur...

A l'heure actuelle, Firstream compterait plus de 700.000 clients et Oreka un peu moins de 200.000 abonnés actifs. Firstream a réussi à réaliser un tour de table en décembre 2001, dans un contexte très morose. Le groupe américain Verisign est entré dans le capital à hauteur de 19,7%, pour un montant non communiqué. Firstream prévoit d'atteindre la rentabilité au niveau du groupe d'ici le 4ème trimestre (l'objectif serait déjà atteint en France, Allemagne et Espagne et devrait l'être à moyen terme dans les deux derniers pays lancés, la Grande-Bretagne et l'Italie). Le même modèle économique est strictement appliqué dans chaque pays avec des revenus provenant à 90% des abonnements (chaque pays dispose notamment d'une offre FAI et d'une offre de presse) et de la publicité.

[Florence Santrot, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires