Entreprises
23 % des salariés connectés consacrent plus d'1 heure par jour au surf perso
Benchmark Group publie une étude qui démontre l'ampleur de l'usage personnel de la connexion Internet sur le lieu de travail.  (Mercredi 11 septembre 2002)
         
Le site

Près d'un salarié français sur quatre, disposant d'une connexion Internet au bureau, passe plus d'une heure par jour à utiliser cet accès pour un usage personnel révèle une enquête publiée par Benchmark Group, l'éditeur du JDNet.

A l'inverse, seulement 3 % des salariés interrogés déclarent ne jamais utiliser leur connexion professionnelle à des fins personnelles. Cela ne signifie pas forcément que cet usage privé de la connexion Internet de l'entreprise se fasse pendant les heures de travail. Une partie de ces utilisateurs surfent ainsi à des fins personnelles pendant leur pause déjeuner ou après leurs heures effectives de travail.

Temps passé quotidiennement à utiliser Internet pour un usage personnel sur le lieu de travail
Temps passé
%
Plus de 2 heures
9 %
Entre 1 et 2 heures
14 %
Entre 1/2 heure et 1 heure
24 %
Entre 1/4 heure et 1/2 heure
28 %
Moins de 1/4 heure
23 %
Jamais
3 %
Source : Benchmark Group

Mais cet usage policé de la connexion professionnelle reste très minoritaire chez les plus gros utilisateurs : 72 % des salariés qui utilisent Internet plus d'une heure par jour pour un usage personnel, le font essentiellement pendant leurs heures de travail effectif.

Créneaux utilisés pour accéder à Internet en fonction du temps de connexion à titre personnel
Durée d'utilisation quotidienne
En dehors des heures de travail
Pendant les heures de travail
Plus d'une heure
28 %
72 %
Entre 30 mn et 1 heure
49 %
51 %
Moins de 30 mn
60 %
40 %
Source : Benchmark Group

Cet usage extensif de l'instrument de travail n'empêche pourtant pas la moitié des salariés de trouver "normal" que l'employeur contrôle leur navigation sur le Web.
En revanche, à l'exception des sites pornographiques ou, dans une moindre mesure, des sites de jeux et de téléchargement de musique, la très grande majorité des salariés interrogés n'accepterait pas d'être limitée dans sa navigation sur les sites "grand public".

Les salariés participant à l'enquête réalisée par Benchmark Group sont, à l'inverse, radicalement hostiles à l'idée que leur employeur puisse surveiller leurs mails personnels.

Poyr réaliser cette enquête, 600 internautes expérimentés, disposant d'une connexion Internet sur leur lieu de travail, ont été interrogés en ligne en juin 2002.

En savoir plus

Cette enquête a été réalisée dans le cadred 'une nouvelle étude de Benchmark Group "Réguler l'utilisation d'Internet en entreprise" qui fait le point sur les meilleures pratiques à mettre en œuvre pour s'assurer de la bonne utilisation d'Internet au travail. A travers plusieurs exemples concrets, elle permet de faire le point sur les procédures mises en oeuvre dans les entreprises et sur le cadre juridique existant en matière de cyber-surveillance. L'étude dresse également un panorama des outils proposés par les éditeurs spécialisés.

[Rédaction, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires