Médias
Caradisiac.com, Le Figaro et la Maaf lancent un magazine de petites annonces
A partir de mercredi, Caradisiac sera aussi le titre d'un nouvel hebdomadaire "papier" centré sur les PA automobiles. Tirage prévu : 100 000 exemplaires.  (Mardi 17 septembre 2002)
         
En savoir plus...

Décidément, le papier fait rêver plus d'une start-up. Après le portail immobilier ImmoStreet, qui a lancé il y a un an un magazine "papier", c'est au tour de Caradisiac de passer à l'acte mais avec un appui. Dans son édition du 16 septembre, la lettre professionnelle La Correspondance de la Presse indique que le portail automobile, soutenu par Renault, va lancer en kiosque ce mercredi un hebdomadaire de petites annonces "autos" baptisé Caradisiac.

Le magazine, qui devrait comporter 2 000 offres de PA automobiles (particuliers et professionnels), dispose d'un tirage initial de 100 000 exemplaires et sera vendu au prix unitaire de deux euros. Caradisiac sera édité par Moteur Print, société dédiée dans laquelle on retrouve les trois initiateurs du projet, Caradisiac, Publiprint, la régie publicitaire du groupe Le Figaro, et l'assureur Maaf.

Entre les trois partenaires, les tâches sont bien définies. Le groupe Le Figaro/Publiprint, en qualité d'actionnaire majoritaire, supervise le projet papier Caradisiac. Cyril Duval, PDG de la régie publicitaire du groupe de presse, est le représentant légal de la nouvelle structure. Quant à Ronan Combot, également issu de Publiprint, il joue le rôle de responsable opérationnel. Le groupe de presse apportera ainsi son savoir-faire en terme de gestion publicitaire et de prospection commerciale au niveau régional. Un point non négligeable puisque le nouvel hebdomadaire cherche d'emblée une diffusion nationale. Le portail Caradisiac.com apporte de son côté un savoir-faire en terme de gestion informatique de bases de données. Enfin, les agences physiques de la Maaf (800 en tout) serviront de supports pour déposer des petites annonces pour le nouveau magazine. Le budget de promotion de l'hebdomadaire est d'environ 6 millions d'euros, indique Cédric Bannel, PDG de Caradisiac.com.

Le business-model du nouveau journal papier est traditionnel : dépôts des PA, publicité et commissions les sur ventes de produits d'assurance. Les trois associés de Moteur Print se répartiront les revenus selon des modalités non communiquées. Avec ce nouveau titre, l'objectif est clairement de marcher sur les plates-bandes de La Centrale (du groupe Trader Classified Media), une marque quasi-ancestrale dans le domaine de PA automobile. "La Centrale est très fort au niveau de la région parisienne, estime Cédric Bannel. Nous, nous visons d'entrée le terrioire national."

En savoir plus...

Cette déclinaison "papier" ne devrait pas remettre en cause les fondements de Caradisiac.com. "Ce journal constitue une extension pour nos activités, souligne Cédric Bannel. Mais notre service en ligne Caradisiac.com reste notre priorité." Lancé en septembre 2000, le portail est l'un des derniers représentants dans le domaine automobile qui peut se vanter d'avoir vu passer deux éditions du Mondial de l'Automobile (2000 et 2002). La société s'est même permis de racheter le service en ligne concurrent Procar.com en mars 2001. Caradisiac.com refuse de communiquer son chiffre d'affaires 2001 mais assure que le point d'équilibre sera atteint l'année prochaine. A l'occasion de cette extension d'activité, Cédric Bannel assure que le capital de Caradisiac.com n'a pas fait l'objet de modification. Renault Développement Industriel et Commercial, qui avait injecté 6,10 millions d'euros (40 millions de francs) en 2000, mconserve donc sa hauteur de participation.

[Philippe Guerrier, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires