Le Net
15 questions à un webmaster : Henry Bardies (Bravopapi.com)
Cet internaute de 72 ans anime un site "salon", où il essaie de rapprocher les anciens et les jeunes. Le tour de son aventure en quinze questions.  (Lundi 3 février 2003)
         
Le site
Bravopapi.com
L'internet, outil transgénérationnel ? La preuve avec Bravopapi.com, un site monté par un internaute amateur éclairé âgé de 72 ans et à l'âme de poète. Auparavant, il avait réalisé son premier site, Aidenet.com, pour aider les nouveaux internautes à monter leurs propres sites personnels.

Quelle est la genèse du site Bravopapi.com ?
Henry Bardies.
En qualité de grand-père, c'est un coup de cœur facile à comprendre qui m'a poussé à créer ce site, avec son nom qui a jailli naturellement. Les liens au sein des familles sont différents aujourd'hui et j'ai voulu créer ce nouveau "salon" pour tenter de rapprocher les anciens et les jeunes et - au pire - proposer un concept nouveau aux seniors en ouvrant en même temps grand nos portes aux autres. Je n'aime pas les termes de troisième et quatrième âges, qui semblent enfermer les gens dans la traditionnelle mentalité de tout hiérarchiser.

Aviez-vous déjà touché de près ou de loin l'informatique avant d'utiliser Internet ?
Henry Bardies.
J'ai été militaire pendant seize ans : après avoir été parachutiste dans un premier temps, je suis devenu instructeur à l'Ecole Supérieure Technique des Transmissions à Pontoise (depuis partie à Rennes), d'où mon passé électronique.

Comment avez-vous monté ce site ?
Construire un site fut pour moi un véritable parcours du combattant car il n'existait pas le soutien actuel, mais mes quelques années d'électronique ont été d'un grand secours et c'est en autodidacte que j'ai démarré, disons fin 1996, quand les prix pour s'équiper ont commencé à devenir abordables. Il m'a fallu quelques mois d'obstination pour découvrir en premier les rouages de l'Internet et ses secrets, puis ensuite m'adapter et toujours chercher à progresser. Enfin, je crois que le surf ne doit pas être pénible, ni frustrant, ni monotone, et doit éviter d'être agressif pour les internautes. Un visiteur c'est pas mal, mais un visiteur qui revient, c'est gagné.

Combien de pages comprend votre site ?
Le site comporte environ 350 pages et 750 images, photos et icônes.

Pour quelle mise à jour ?
La mise à jour est réduite car le contenu reste d'actualité dans son ensemble. Je poursuis par contre un travail d'ajout de nouvelles pages. Il m'arrive d'y passer huit heures en moyenne par semaine mais tout est relatif et la recherche de l'harmonie des textes avec les images et fonds de page peut me conduire à des extra : ainsi le fond de page de l'album 2 des roses m'a demandé environ six heures de surf pour trouver ce drapé velouté rose qui m'a aussitôt séduit. Je dois aussi assurer le suivi et obtenir l'aval des interlocuteurs basés aussi bien en France pour les pages ludiques, qu'au Canada pour certains poèmes ou encore en Suisse à Neuchâtel, où mon ami René fait don de toutes les photos qu'il réalise et va jusqu'à les encadrer. Seul le dossier "aide scolaire" est de ma conception, pour aider les parents d'enfants du primaire à appréhender notre belle langue française.

Quelle est l'audience du site ?
Si j'ajoute l'index du précédent compteur, je ne vais pas tarder à approcher les 10.000 hits sur la page accueil. Le compteur de gestion eStat, avec deux testeurs en place, m'est de première utilité en me donnant, de façon anonyme bien sûr, l'origine régionale des visiteurs, par quelle source ils m'ont découvert ainsi que d'autres renseignements qui commencent à me guider dans le ciblage du contenu, sur lequel je dois insister.

Le site fait-il l'objet d'une explotation commerciale ?
Non, je suis bénévole à 100% et c'est un amateur qui est au clavier. Amateur "accro" du net, inutile de préciser ! Ce salon reste ouvert à tout le monde souhaitant y participer.Naturellement, tout est gratuit.

Commercialisez-vous l'espace publicitaire sur le site ?
Non. Je règle tous les frais qui sont à la limite de mes moyens mais pas de sponsor à l'horizon, alors j'assume dans l'attente !

Comment assurez-vous la promotion de votre site ?
Je ne fais pas de promotion spéciale.

Quels sont les aspects de votre site qui attire votre attention ?
Je viens de me relancer dans le design du site, qui n'est pas des meilleurs, j'en conviens, mais je privilégie l'intuition de navigation et la rapidité de visualisation en surveillant les temps de chargement des pages.

Est-ce que vous prenez le temps de référencer le site ?
L'expérience de référencement de mon premier site (aidenet.com) m'aide énormément. Le référencement est un travail minutieux, délicat et à gérer suivant de nombreux paramètres. Bien sûr, je suis sensible à ce problème et je ne devrais pas tarder à lancer manuellement et de façon ciblée mes premières soumissions, tant sur les moteurs que sur les annuaires. La plus grosse erreur d'un webmaster est de louper son référencement initial et oublier aussi qu'un bon référencement doit s'appuyer sur un contenu de qualité et pas uniquement sur des effets visuels souvent pénibles.

Quels outils utilisez-vous pour le développement de vos pages ?
J'utilise surtout Home Page 3, parfois Dreamveaver, Claris Works 5 et bien sûr l'inévitable Paint Shop Pro.

Quel hébergeur avez-vous choisi ?
J'ai choisi Online.net pour la rapidité de transfert des données et pour son prix abordable. Je bénéficie là aussi de l'expérience de mon premier site.

Vous recevez beaucoup de mails de soutien ?
Pour la nouvelle année par exemple, les vœux reçus de toute part avec des trésors d'ingéniosité pour fleurir les mails et des mots hyper gentils me sont allés droit au cœur et m'ont conforté dans l'idée de continuer toujours plus avant.

Le site
Bravopapi.com

En tant qu'internaute senior, quels sont les sites que vous aimez visiter ?
Je surfe peu. Et pourtant, je trouve des sites super en cherchant mes fonds de page ou encore en allant feuilleter les sites des ami(e) bénévoles partenaires de Bravopapi.com et, comme par miracle, en suivant les liens, je découvre des pages d'amateurs qui n'ont rien à envier aux pros. Au final, je suis heureux de piloter Bravopapi.com.

A lire également:
15 questions à Marie Plassard, Mômes.net (20/01/03)
15 questions à Christophe Bovio, photo-de-classe (18/12/01)

[Philippe Guerrier, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires