Entreprises
AOL US lance une offensive majeure contre les spammeurs
Le portail va intenter des procès contre une douzaine de sociétés qui seraient à l'origine de près d'un milliards de mails non-sollicités. Il réclame 10 milliards de dollars de dommages et intérêts.  (Mercredi 16 avril 2003)
         
En savoir plus
AOL a décidé d'intenter cinq procès aux Etats-Unis contre une douzaine de sociétés qu'elle accuse de spammer massivement ses abonnés. Ces derniers auraient d'ailleurs fait parvenir quelque 8 millions de mails de plainte, qui seront d'ailleurs utilisés comme base pour l'action en justice engagée par le FAI. Un porte-parole d'AOL a confié au Washington Post que pas moins de un milliard de messages non sollicités avaient été envoyés par les sociétés poursuivies. Ces messages contenaient généralement des images pornographiques ou de la publicité vantant les mérites de services financiers, de régimes et d'articles de musculation.

AOL n'a pu identifier nominativement que deux des sociétés contre lesquelles elle porte plainte : un vendeur de produits d'amincissement et d'antivirus basé dans le Maryland, et une société dans l'état de Washington. Le reste des accusés demeure pour l'instant anonyme, mais selon le porte-parole d'AOL, ils constituent "les cibles à abattre dans la guerre contre le spam. Ce sont eux qui contrôlent et fournissent aux spammers les moyens d'attaquer les boîtes aux lettres de nos abonnés."

AOL réclame au total 10 millions de dollars de dommages et intérêts, ainsi que l'arrêt des activités d'e-mailing des spammers. L'opération pourrait être couronnée de succès si l'on se base sur l'exemple de Earthlink, autre fournisseur d'accès qui a obtenu 25 millions de dollars lors d'un procès l'opposant à un spammer l'an dernier.

Dans le contexte actuel, et alors que le spam est considéré par les internautes comme l'une des principales nuisances du Web, il est probable que ce genre d'action va se multiplier aux Etats-Unis. Des propositions de loi anti-spam sont en cours d'examen et certains acteurs comme Microsoft ont annoncé leur intention de multiplier les poursuites judiciaires cette année.

En savoir plus

En France, AOL affirme avoir mis en place plusieurs outils de veille et de prévention du spam, citant notamment une adresse mail spécifique pour signaler les spams reçus... Mais la meilleure nouvelle pour les abonnés français pourrait être ces procès intentés aux Etats-Unis : les internautes français seraient en effet spammés à 85% par des messages en langue anglaise, selon une enquête réalisée par la CNIL en juillet 2002.

[Raphaële Karayan, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires