Entreprises
Internet et éthique : deux valeurs de poids pour les entreprises européennes
76% des entreprises européennes estiment qu'Internet est devenu l'un des éléments clefs de leurs activités. Les valeurs éthiques sont partagées par 71 % des décideurs.  (Mardi 29 avril 2003)
         
En savoir plus
Le site
Gfk.com
Les décideurs européens sont en phase avec leur époque. Une enquête Gfk, réalisée pour le compte de l'Observatoire Europages auprès de 8 000 dirigeants, gérants et responsables des achats dans 33 pays européens, a étudié les conséquences sur les entreprises de quatre mutations récentes dans l'environnement économique et social : l'euro, Internet, l'éthique et la mondialisation. On y apprend notamment que le Net s'est imposé auprès des entreprises comme un outil incontournable et que les valeurs éthiques sont largement défendues dans l'univers professionnel.

Premier volet : l'Internet. Pour 76 % des responsables interrogés, le Web est devenu indispensable ou important pour leurs activités. L'étude montre que ce pourcentage augmente avec la taille de l'entreprise et son ouverture sur l'extérieur. En clair, plus une entreprise exporte, plus Internet est jugé incontournable.

Sur le plan qualitatif, Internet est perçu comme un facteur de changement à l'interne. Les responsables estiment que la diffusion de la logique Web modifie les relations entre salariés. Un constat surtout valable pour les entreprises de 200 salariés et plus. Dans cette catégorie, plus de la moitié des personnes interrogées estiment qu'Internet a modifié les relations entre salariés. Même constat sur les modes de production pour lesquels 40 % des responsables jugent qu'Internet a changé la donne.

En externe, l'étude indique qu'Internet a transformé la manière de travailler des entreprises avec leurs partenaires. Cette mutation s'applique dans 60 % des cas avec les clients (SAV, e-commerce, prospection…), dans 54 % des cas avec les fournisseurs (appels d'offres, sous-traitance) et dans 63% des cas avec les banques. Au global, un tiers des entreprises a déjà eu recours à une plate-forme d'appels d'offres en ligne.

En matière d'implication, l'enquête Gfk indique que plus de 80 % des entreprises de plus de dix salariés disposent d'un site Web (ce score est de 69 % pour le France). Mais, dans la majorité des cas, ce site n'est qu'une vitrine. Seuls 29 % des sites permettent de commander en ligne, et 9 % proposent le paiement en ligne.

Deuxième volet, très tendance : l'éthique et, par rebond, le développement durable. D'après Gfk, 71 % des décideurs considèrent que le respect de certaines valeurs éthiques est un devoir moral pour l'entreprise. Dans le même temps, 54 % gardent à l'esprit qu'il s'agit aussi un moyen pour valoriser l'image de l'entreprise.

En savoir plus
Le site
Gfk.com

Les valeurs éthiques les plus communément prises en compte par les entreprises sont sociales. 81 % des responsables déclarent par exemple que les conditions de travail des salariés comptent "souvent" dans leurs décisions. Le respect de l'environnement apparaît un peu moins impliquant (critère important pour 70% des entreprises), de même que les valeurs politiques (51 %). Au total, 76 % des décideurs interrogés déclarent avoir les moyens de respecter les valeurs éthiques dans leur entreprise.

[Rédaction, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires