E-Commerce
La fraude en ligne se stabilise selon Fia-Net
L'année dernière, la fraude en ligne a progressé de 1,2 % en volume et de 18,5 % en valeur. Les secteurs les plus concernés sont l'électronique, l'informatique et le tourisme.  (Mardi 3 juin 2003)
         
En savoir plus

En matière de fraude en ligne, les années se suivent et, fort heureusement, ne se ressemblent pas. Après un constat alarmiste en 2001, l'assureur en ligne Fia-Net se montre aujourd'hui beaucoup plus confiant. En un an, sur un échantillon constant de 819 e-marchands estampillés Fia-Net, et malgré la hausse du marché du commerce élecrtonique, le nombre de sinistres déclarés est passé de 3 444 (en 2001) à 3 486 (en 2002), soit une augmentation de 1,2 %. En valeur par contre, la fraude continue d'augmenter (+18,5 % en un an), le panier moyen d'un sinistre passant de 391 à 459 euros.

Fraudes totales déclarées à Fia-Net à échantillon constant entre 2000 et 2002
(819 sites)
Année
Sinistres déclarés
Montant correspondant
Coût moyen d'un sinistre
2002
3 486
1 599 028 euros
459 euros
2001
3 444
1 348 846 euros
391 euros
2000
576
158 944 euros
276 euros
Fraudes totales déclarées à Fia-Net sur l'ensemble du portefeuille Fia-Net entre 2000 et 2002 (1 216 sites)
Année
Sinistres déclarés
Montant correspondant
Coût moyen d'un sinistre
2002
3 906
2 014 963 euros
516 euros
2001
3 950
1 631 705 euros
413 euros
2000
666
226 649 euros
340 euros
 Source : Fia-Net

En prenant en compte l'ensemble du portefeuille clients de Fia-Net, soit 1 216 sites, la tendance reste grossièrement la même. Tandis que les sinistres déclarés régressent de 1,1 % en un an, la valeur des sinistres augmente de 23,5 % atteignant en 2002, 2,015 millions d'euros. Un niveau de progression jugé acceptable par l'assureur : celui-ci reste inférieur à la croissance du e-commerce en 2002, estimée à +65 % par Benchmark Group.

"La stabilisation de la fraude en volume témoigne de l'efficacité des dispositifs mis en place par les marchands au cours de l'année dernière", souligne David Botvinik, directeur général de Fia-Net. "Par contre, son augmentation en valeur est le reflet de la professionnalisation croissante des fraudeurs qui visent des marchandises de plus en plus chères."

Suivant cette logique, certains secteurs d'activités sont beaucoup plus exposés que d'autres. Les gros produits de l'électronique grand public (comme les consoles de jeux, les téléviseurs, les lecteurs DVD) détrônent, avec 29 % du montant total des fraudes déclarées, l'informatique qui passe en un an de 37 % à 24 %.

Le secteurs marchands les plus touchés par la fraude
Secteurs
Part en valeur en 2002
Part en valeur en 2001
Electronique grand public
29 %
23 %
Informatique
24 %
37 %
Tourisme
23 %
16 %
Téléphonie
10 %
3 %
Mode et textiles
6 %
1 %
Alimentation
3 %
3 %
Electronique grand public petit matériel
4 %
14 %
Divers
1 %
3 %
 Source : Fia-Net

Au rang des très nettes progressions figurent également le tourisme, en raison de paniers élevés, et la téléphonie. La croissance des fraudes dans ce dernier secteur apparaît surtout spectaculaire en terme de volume. En une année, les fraudes auprès des marchands qui proposent des produits de téléphonie sont passées de 24 % de la totalité des fraudes recensées à 36 %.

Au final, Fia-Net estime qu'en 2002, les tentatives de fraude en ligne représentent, in abstracto, environ 3 à 4 % du total des transactions. Sur les sites qu'il assure, le groupe estime que les tentatives de fraude atteignent 2,14 % du totale des ventes analysées en 2002 (environ 300 millions). Sur ce total, les fraudes effectives sont de l'ordre de 0,19 % en moyenne.

En savoir plus

Un bilan globalement positif que Fia-Net souhaite reconduire l'année prochaine en exhortant les marchands à maintenir leurs efforts de vigilance, même si parallèlement, l'adoption progressive du système 3D Secure tend à transférer la responsabilité de l'identification des internautes des e-commerçants aux banques.

[Anne-Laure Béranger, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires