Le Net
Qui sont les dix premiers spammeurs au monde ?
La biographie des dix premiers pollueurs mails au monde rencensés par Spamhaus.org. Age, localisation, spécialités... Confondant.  (Mardi 9 septembre 2003)
         
En savoir plus

Dossier Spam

Le site
Spamhaus.org
Qui se cache derrière les mails de vente de Viagra ? Qui vous propose des investissements et des prêts à des taux défiant toute concurrence ? Un site américain, Spamhaus.org, s'est donné pour mission d'identifier les pires spammeurs du Web afin de mieux les combattre. A cette intention, il a rédigé une courte biographie des dix principaux spammeurs de la planète. Rien ne leur est épargné : nom, âge, localisation géographique et même quel type de spam ils ont l'habitude d'envoyer. Outre cette liste de dix spammeurs, le ROSKO (Register Of Known Spam Operations) développé par Spamhaus.org compte quelques 145 noms de personnes ou de groupes spécialisés dans l'envoi de mails non sollicités.

Eddy Marin. Habitant Boca Raton en Floride et âgé de 41 ans, il a été récemment désigné comme étant le tout premier spammeur sur terre par Spamhaus. Il est capable d'expédier quelque 50 millions de spams en une seule journée. Ce chiffre peut même monter jusqu'à 250 millions s'il travaille en collaboration avec son gang, également basé en Floride. Eddy Marin est multi-tâches. Dans la seule interview qu'il ait jamais donnée (c'était en 2000, pour le Miami Herald), il expliquait que son activité de sites X lui avait permis de réaliser un chiffre d'affaires de 750 000 dollars, dont 80 % de profits, sur le premier trimestre de l'année. Il ajoutait qu'il envisageait de développer une activité de bases de données de mail marketing en opt-in.

George Rand. Très peu connu, même dans le milieu des spammeurs, George Rand a établi deux sociétés à New York mais il pourrait bien vivre en réalité à Miami. Selon différents témoignages relevés sur les groupes de discussion de Usenet, il est réputé pour envoyer un large éventail de spams concernant divers produits et services comme les pilules de "penis-enlargement", les T-shirts de lutte contre le terrorisme, les services de rééchelonnement de crédit et même les balles de golf spécialement créées pour les joueurs chrétiens (elles donneraient l'inspiration...).

Alan Ralsky. Proche de la soixantaine, Alan Ralsky fait partie des tout premiers spammeurs depuis qu'il s'est lancé dans cette aventure en 1997 après avoir fait banqueroute et perdu sa licence d'assureur. Il a été condamné à plusieurs reprises et pour différents chefs d'inculpation (fraude, etc.) avant de se lancer dans le spam. Ralsky s'est lui-même vanté lors de plusieurs interviews dans la presse qu'il était capable d'envoyer des dizaines de milliers de mails par heure. Les spams qu'ils envoient pour le compte de ses clients concernent généralement la reprise d'hypothèques, les voyages, les produits pharmaceutiques et les casinos. Il a été poursuivi en 2001 par Verizon pour avoir paralysé à deux reprises le réseau de la société avec ses spams. Verizon exigeait 37 millions de dollars de dommages et intérêts. L'affaire a été conclue en octobre 2002 et Alan Ralsky a accepté de payer un montant indéterminé pour clore le dossier. Cela ne l'a pas empêché de publier sur le Web quelques mois plus tard une photo de sa maison du Michigan, estimée à 740.000 dollars.

John Ritzer. Habitant Anaheim en Californie, John Ritzer est plus connu sous son nom de spammeur : "Jack Ross". Sans doute âgé d'une trentaine d'années, il opère à partir d'au moins trois sociétés écrans (JR Marketing, M&J Marketing et National Mortgage Funding Inc.). Il collabore régulièrement avec le spammeur N°3 Alan Ralsky, en lui permettant notamment d'utiliser ses serveurs pour héberger ses sites et domaines. Ses spams sont principalement des offres d'hypothèques et de prêts.

Juan Garavaglia. Egalement connu sous les noms de "Al Vaglia" et de "Super-Zonda", Juan Garavaglia est un nouveau venu dans le top 10 réalisé par Spamhaus, puisque cela fait moins d'un an que le site l'a repéré et identifié. Cet Argentin basé à Buenos Aires est particulièrement discret car il utilise principalement des serveurs non sécurisés qu'il "emprunte" pour envoyer des mails et héberger temporairement ses sites. De plus, il change très souvent de serveurs, ce qui rend sa localisation quasiment impossible. La BBC a notamment signalé que British Airways avait eu du fil à retordre avec "Super-Zonda". Selon la BBC, il aurait utilisé un site mal sécurisé de la compagnie aérienne pour envoyer un spam russe de rencontres.

Eric Reinertsen. Un "vieux de la vieille" basé en Floride. Eric Reinertsen sait où trouver des serveurs "ouverts" un peu partout dans le monde afin de pouvoir les utiliser pour du spam. Il est particulièrement connu pour envoyer des mails vous proposant des trucs et astuces en matière d'investissement.

Mike Cunningham. C'est le spécialiste de ces spams parapharmaceutiques qui vous proposent des rabais défiant toute concurrence sur le prix du Viagra ou tout autre médicament un tant soit peu connu. Avec quelques amis, Mike Cunningham a créé en 2001 le fournisseur d'accès Katelecom.com afin de se prémunir contre les investigations menées par son propre FAI, Sprint. De la sorte, il a pu envoyer pendant quelque temps des spams qui n'étaient pas repérés par Sprint puisque les plaintes étaient envoyées à postmaster@katelecom.com. Mike Cunningham se déclare très pratiquant et affirme avoir été dans une université baptiste en Iowa pour y effectuer des études sur le Nouveau Testament. Plusieurs messages postés par lui sur des groupes de diffusion ont été retrouvés où il défend son "droit de spammer accordé par Dieu."

Gaven Stubberfield. C'est le leader d'un groupe de spammers basé à Raleigh en Caroline du Nord et spécialisé dans les spams faisant la promotion de sites pornographiques. Jusqu'en janvier 2003, date à laquelle leur FAI les a mis dehors, Stubberfield et ses acolytes disposaient d'une ligne haut-débit T1 (plus de 1,5 Mbps) et de plusieurs ordinateurs permettant de spammer 24H/24. Ce spammeur a également été mouillé dans une histoire de vente pyramidale et de fausses opportunités de faire de l'argent avec des polices d'assurance de la Federal Housing Administration. Pour mettre au point ces deux affaires, Gaven Stubberfield a utilisé le spam.

Carl Henderson. Spécialiste de la vente par mail de produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques en tous genres (y compris des hormones de croissance et des pilules minceur miracle), Carl Henderson est tout particulièrement attentif à sa sécurité. Pour ne pas se faire prendre, il utilise des fournisseurs d'accès et des serveurs chinois pour ses spams. Bien que cherchant à brouiller les pistes, Carl Henderson serait - ou aurait été - basé à Madison dans le New Jersey. Il lui arrive d'utiliser comme pseudonyme le nom de "Harry A. Creaghan."

En savoir plus

Dossier Spam

Le site
Spamhaus.org

DocDrugs/Pinnacle Meds. Ce gang de spammeurs apparemment basé en Floride a choisi de se spécialiser dans les spams commerciaux ventant les produits permettant d'améliorer ses performances sexuelles, de perdre du poids et de rester en bonne santé (DHEA, etc.). Un bon nombre de leurs mails renvoient vers le site ultrameds.com, site longtemps hébergé par le FAI Ifxcorps qui est principalement tourné vers l'Amérique du Sud. Si les membres de ce gang ont su garder l'anonymat, il n'en va pas de même de leurs "clients". Selon plusieurs témoignages trouvés sur Usenet, leurs noms et numéros de cartes de crédit auraient été proposés un temps en libre-service sur le Net.

[Florence Santrot, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires