Le Net
Présidentielles américaines : avantage Howard Dean (sur Internet)
Le candidat démocrate, lancé dans la campagne des primaires, se démarque de ses adversaires en misant sur Internet et les NTIC pour galvaniser ses troupes. Web, weblog, SMS, Web TV, tout y passe.  (Mardi 16 septembre 2003)
         
En savoir plus

Dossier France : présidentielle et Internet (mai 2002)

Les sites
Deanforamerica.com
Blogforamerica.com
Howarddean.tv
Meetup.com
Georgewbush.com
En tant que média de masse, Internet fait partie de la panoplie de tout candidat à la présidence des Etats-Unis. Ce n'est pas une nouveauté mais la campagne des primaires prélude à l'élection de 2004 a fait émerger de nouveaux enjeux pour les candidats. Parmi eux, un homme que l'on n'attendait pas, le démocrate Howard Dean, se distingue depuis plusieurs mois grâce à sa maîtrise de la communication en ligne et sa campagne électorale particulièrement active sur le Net. Outre son site web officiel, le candidat anime un weblog, une liste de diffusion par SMS, une WebTV, et surtout suscite un nombre croissant de vocations militantes par le biais d'un site communautaire.

C'est fin juin que les choses se sont accélérées pour Howard Dean, qui a alors fait l'événement en annonçant qu'il avait collecté jusque là plus de fonds que les autres principaux candidats à la primaire démocrate (John Kerry, Dennis Kucinich, Joe Lieberman, Dick Gephardt et John Edwards). Une cagnotte de 7,6 millions de dollars, gonflée de 3 millions de dollars en un week-end grâce au succès remporté par Dean aux élections primaires virtuelles organisées en juin par le site MoveOn.org. Plus de 317.000 votes avaient été comptabilisés et Dean était sorti vainqueur avec 44% des suffrages, devant Dennis Kucinich (24%) et John Kerry (15,7%). 49.000 votants avaient fait des promesses de dons, pour un montant de 1,75 million de dollars. MoveOn, créé en 1998 pour mobiliser les électeurs démocrates au moment de la procédure d'impeachment contre Bill Clinton, est aujourd'hui le principal site d'opposition aux républicains.

Comment Dean a-t-il réussi à rassembler autant de voix ? En grande partie grâce à l'organisation de ses militants sur la plate-forme Meetup.com, un site permettant de rallier des inscrits autour d'un centre d'intérêts commun. A intervalles réguliers et le même jour, les différents groupes d'intérêts se rassemblent dans chaque ville pour partager leur passion. Les lieux d'accueil participent financièrement, ce qui constitue la principale source de revenus du site. Parmi les quelques 2.000 groupes existants, "Dean in 2004" est celui qui rassemble le plus d'adhérents : 111.000 à ce jour. A titre de comparaison, le groupe de Kucinich ne rassemble que 12.500 personnes, celui de John Kerry 11.700, et celui de George Bush 1.100.

Meetup a permis à l'ancien gouverneur du Vermont de créer des comités de soutien sans effort et rapidement (les membres de "Dean in 2004" n'étaient que 84.000 mi-août, et 43.000 début juillet), et de récolter des fonds. Selon le quotidien Libération, environ 93.000 personnes avaient envoyé des chèques à la mi-août.

L'inconvénient des militants est qu'ils sont difficilement contrôlables. Pour y remédier, Howard Dean dispose d'autres outils : son site Web officiel, Deanforamerica, qui fait d'ailleurs la promotion de Meetup, mais aussi son Weblog officiel, Blogforamerica. Malheureusement, les contributeurs de ce "journal de campagne" sont plutôt les collaborateurs du candidat. Malgré cela ce support, utilisé pour la première fois dans le cadre d'une campagne présidentielle, possède de nombreux atouts : la rapidité de mise à jour, la proximité avec les lecteurs, une forme plus vivante et à l'idéal moins aseptisée. C'est sans doute ce qui a séduit Dennis Kucinich, qui possède également le sien.

En savoir plus

Dossier France : présidentielle et Internet (mai 2002)

Les sites
Deanforamerica.com
Blogforamerica.com
Howarddean.tv
Meetup.com
Georgewbush.com

Décidément à l'avant-garde en matière d'utilisation des NTIC en politique, Howard Dean propose aussi aux visiteurs son site "Dean Wireless", un service d'envoi de SMS et de création de communautés locales mobiles. Enfin, une WebTV est disponible depuis juin sur Deanforamerica. Elle retransmet les temps forts de la campagne ainsi que des allocutions présentant le programme du candidat. Mais là Dean n'a pas innové, puisque George W. Bush avait déjà utilisé cette application lors de la dernière campagne présidentielle. A l'heure actuelle, Dean remporte la palme de la campagne la plus "Net". Mais même en cas de victoire, il sera difficile d'évaluer le poids des nouvelles technologies dans l'ascension du candidat.

[Rédaction, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires