TELECOMS-FAI
Free : téléphonie gratuite pour tous... les nouveaux inscrits
Le fournisseur d'accès met la pression sur ses concurrents en proposant sa Freebox et son offre de téléphonie gratuite à tous les abonnés, dégroupés ou non. Mais cette offre ne concerne pour l'instant que les nouveaux inscrits.   (19/03/2004)
  En savoir plus
Iliad-Free
Dossiers Free
Téléphonie sur IP

Dégroupés, non dégroupés, 1024 ou 2048 kbps... Free a décidé de ne plus faire de distingo entre ses abonnés pour son service de voix sur IP. Depuis hier, jeudi 18 mars, le fournisseur d'accès a décidé de proposer à l'ensemble des nouveaux inscrits son modem propriétaire Freebox qui permet, en plus de se connecter au web en haut débit, de téléphoner gratuitement en utilisant le réseau IP.

"Cette offre concerne tous les pré-inscrits, précise Michaël Boukobza, directeur général adjoint. Pour les personnes déjà abonnées qui utilisent un modem Sagem, nous leur proposerons une offre d'envoi de la Freebox au cours du deuxième trimestre."

Michaël Boukobza n'a pas précisé quels seraient les termes de cette offre mais il est certain qu'en attendant, quelques dents vont grincer chez les "anciens" abonnés Free, un peu dépités de voir les nouveaux inscrits profiter de services dont ils ne peuvent jouir.

C'est par exemple déjà le cas pour le passage du 512 au 1024 kbps que certains fidèles du FAI attendent toujours alors que leurs voisins, nouveaux abonnés, en bénéficient déjà.

Cette annonce d'une distribution généralisée de la Freebox a de quoi surprendre car le fournisseur d'accès éprouve déjà des difficultés à fournir en nombre suffisant le modem aux nouveaux inscrits sur les zones dégroupées. "Alors que les pré-inscrits devaient attendre en moyenne cinq jours en janvier pour recevoir leur Freebox, le temps d'attente est passé à près de 20 jours en moyenne en février", reconnaît Michaël Boukobza.

"Cela est même monté à plus d'un mois sur les gros centraux téléphoniques. Mais depuis le mois de mars, ça va mieux et, mi-avril, nous devrions revenir à un délai moyen de cinq jours", ajoute-t-il. Ces frictions ont trouvé de nombreux échos dans les groupes de discussion dédiés à Free ainsi que chez l'association des Freenautes, Freeks.

Deux choses peuvent expliquer ce temps d'attente allongé : la sortie en février de la nouvelle version du modem, la V3, équipée de nouvelles fonctionnalités (dont la possibilité de l'équiper en Wi-Fi) a sans doute provoqué un nombre d'inscriptions supérieur à la normale, les gens ayant repoussé leur inscription jusqu'à la sortie de la V3. Le temps de dégroupage a donc sensiblement augmenté à cause, à la fois, du temps de traitement des dossiers chez Free et du retard de câblage de France Télécom.

Un second élément a pu aussi entrer en ligne de compte : côté fabrication, le nombre de nouvelles Freebox nécessaires a pu être sous-évaluée par Free qui ne s'attendait peut-être pas à une telle affluence au lancement de la V3. Des difficultés techniques au démarrage de l'industrialisation du nouveau modem peuvent aussi être prises en compte.

Un service gratuit pour accroître le nombre d'abonnés Free

Selon le directeur général adjoint de Free, les difficultés rencontrées en février et début mars appartiennent au passé. "La cadence de production de la Freebox a été accrue en prévision de la distribution désormais nationale du modem", affirme-t-il. Tout comme pour les abonnés qui bénéficient actuellement de la VoIP, le service sera fourni gratuitement à tous les nouveaux inscrits dans leur abonnement à 29,99 euros par mois. Selon Free, la rentabilité d'une telle offre repose sur le fait qu'avec ce service supplémentaire, Free va se démarquer de ses concurrents et attirer de nouveaux abonnés.

Le fournisseur d'accès compte aussi sur les appels payants (vers l'international et vers les mobiles) que passeront les abonnés Free via son réseau IP.

  En savoir plus
Iliad-Free
Dossiers Free
Téléphonie sur IP
Les appels entre abonnés Free et vers les numéros fixes nationaux sont gratuits. Concernant les appels depuis les mobiles vers les abonnés Free, le FAI est en cours de négociation avec les trois opérateurs français pour que le numéro (qui se présente sous la forme 0 87x) ne soit plus considéré comme un appel surtaxé mais comm un appel local. Cela sera effectif dès le 5 avril pour les abonnés Bouygues Telecom.
 
 
Florence SANTROT, JDN
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International