TELECOMS–FAI
CPL : Alterlane branche les étudiants des cités universitaires
Le spécialiste de l'accès Internet haut débit par Courant Porteur en Ligne (CPL) initie un projet pilote dans la Cité Internationale Universitaire de Paris et s'ouvre un nouveau segment de clients dans le monde de l'éducation.   (07/04/2004)
  En savoir plus
Dossier Internet à l'école
Après s'être lancée fin 2001 grâce à un essaimage stratégique d'EDF-GDF (cf. article du 09/01/03), la société Alterlane poursuit la commercialisation d'offres d'accès Internet haut débit par courants porteurs en ligne (CPL) pour des clients BtoB (entreprises, collectivités). Dans ses efforts de prospection dans la sphère de l'enseignement, elle a remporté un contrat avec un nouveau type d'interlocuteur : la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP). En février, elle a déployé la technologie CPL au sein de la résidence André Honnorat.

"C'est un projet pilote qui couvre quarante-cinq chambres étudiantes sur les trois étages du bâtiment", explique Julie Morel, responsable marketing et commercial d'Alterlane. En contre-partie d'une caution, les locataires résidents obtiennent un adaptateur CPL à brancher sur leurs ordinateurs équipés de cartes éthernet. Les utilisateurs disposent d'un débit global de 4 à 5 Mbit/s qui, au bout du compte, équivaut à un niveau de connexion comparable à un accès ADSL classique.

"Le principal avantage d'un équipement CPL est qu'il permet d'éviter un câblage réseau, ce qui est vraiment appréciable pour les résidences dont la rénovation n'est pas prévue à court terme", explique Patrick Boutinon, administrateur réseau de la CIUP. Ce projet CPL entre dans un programme plus vaste d'équipement d'accès haut débit destiné à couvrir l'ensemble du complexe de la Cité universitaire. L'objectif final étant d'offrir un accès Internet haut débit à tous les étudiants.

La CIUP est irriguée en haut débit par le biais du Réseau Académique de Paris et du backbone Renater (dédié aux domaines de la recherche, la technologie, l'enseignement et la culture). "Nous expérimentons d'autres technologies alternatives en dehors du CPL, précise Patrick Boutinon. Par exemple, nous menons un test Wi-Fi dans la Maison des Etudiants de l'Asie du Sud-Est avec la collaboration du prestataire Overlap."

Après ce coup d'essai, Alterlane multiplie les contacts avec les autres structures d'hébergement des étudiants comme les Centres Régionaux des Oeuvres Universitaires et Scolaires (Crous et dérivés). "Mais après avoir présenté un projet CPL, les process de décision sont très longs", constate Julie Morel.

  En savoir plus
Dossier Internet à l'école
En attendant, Alterlane a remporté une manche qui reste dans la sphère de l'éducation : la société vient en effet de décrocher un marché auprès de la Ville de Nice afin d'équiper 140 établissements scolaires en accès CPL. Vingt écoles municipales sont déjà équipées.
 
 
Philippe GUERRIER, JDN
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International