TELECOMS–FAI
Comme Neuf Telecom, Cegetel couple téléphonie et ADSL
Avec ses trois nouvelles offres "ADSL + téléphonie fixe", Cegetel s'aligne sur les annonces faites par Neuf Telecom hier. Le dégroupage est également une priorité pour Cegetel, a contrario de la VoIP.   (05/05/2004)
  En savoir plus
Dossier ADSL : un marché en éruption
(Article modifié le 06/05/04 à 16h) Le lendemain du lancement d'une nouvelle série d'offres de Neuf Telecom (lire article du 04/05/04), de manière assez prévisible, Cegetel annonce le lancement de trois nouveaux forfaits ADSL pour le grand public, ainsi qu'un pack Wi-Fi. L'intérêt de l'offre est qu'à présent les communications téléphoniques sont incluses dans le forfait. Une formule déjà proposée par Neuf Telecom (mais contrairement à ce que nous avions indiqué par erreur, la nouvelle offre illimitée de Cegetel ne peut être réellement comparée à l'offre de Neuf Telecom, moins chère, puisque dans celle-ci la communication n'est pas illimitée mais circonscite à cinq heures de communication).

La nouvelle gamme de forfaits ADSL inclut donc les communications téléphoniques locales et nationales, sans limitation de durée. Pas besoin d'acheter un nouveau modem, ni d'ouvrir un nouveau numéro de téléphone. Et cette fois-ci, ce ne sont plus seulement les clients de Cegetel qui bénéficieront de l'offre, mais l'ensemble des internautes déjà équipés d'un modem. Les prix varient de 34,90 à 44,90 euros selon le débit choisi (512, 1024 ou 2048 kbps). Pour les nouveaux clients, le modem et les frais de mise en service leur coûteront 30 euros en sus.

"Par ailleurs, nous prévoyons d'intégrer la facture unique à nos offres, en septembre 2004. Elle s'appliquera immédiatement à l'ensemble de nos abonnés", précise le directeur général de Cegetel, Olivier Huart lors de la conférence de presse téléphonique organisée à l'occasion. Une initiative qui n'a rien d'original puisque déjà pratiquée par Neuf Telecom. "Ils sont sans aucun doute précurseurs, mais d'une part leur solution ne s'applique qu'aux zones où le dégroupage est total, soit quelques milliers d'abonnés, et d'autre part je pense que le marché n'est pas encore prêt à assimiler une coupure immédiate du cordon ombilical avec France Télécom", s'est-il justifié.

La conférence de presse organisée pour annoncer ces nouvelles offres a aussi été l'occasion pour le président de Cegetel, Charles Rozmaryn, de faire le point sur l'activité de l'opérateur alternatif. Il a ainsi annoncé que "les résultats commerciaux du premier trimestre 2004 ont progressé de 8 % par rapport au premier trimestre 2003, à 360 millions d'euros." Sur le marché grand public de la téléphonie, le nombre de lignes a augmenté de près de 10 %, à 3,8 millions. Et du côté des entreprises, le nombre de sites data raccordées au réseau Cegetel est passé de 14.000 à fin mars 2003 à 21.500 début 2004.

Charles Rozmaryn a également précisé que le plan de déploiement du dégroupage se poursuit et que sur les 600 équipements DSLAM propriétaires prévus, 300 sont déjà installés et "une nouvelle tranche de 200" va être lancée dans les prochaines semaines. Il a signalé par ailleurs que le réseau Cegetel est déjà raccordé à 3.500 DSLAM appartenant à France Telecom, ce qui, selon lui, équivaut à la même couverture que l'opérateur historique.

Sur le chantier de la voix sur IP, le directeur général, Olivier Huart, n'a pas voulu s'étendre, annonçant une première échéance au troisième trimestre 2004, tout en relativisant l'avancée du dégroupage total et la maturité d'un marché "qui nécessite encore une période d'apprentissage (...). Et si Neuf Telecom se dit en avance sur le dégroupage, c'est surtout parce qu'il joue sur l'effet d'annonce. Pour l'instant, les 6.000 à 7.000 lignes dégroupées ne constituent pas un marché de masse", affirme le directeur général.

  En savoir plus
Dossier ADSL : un marché en éruption
Aux vues des ces dernières déclarations, les projets de rapprochement entre Neuf Telecom et Cegetel, abandonnés officiellement fin avril (lire nos brèves du 26/04/04), semblent déjà bien loin. Les deux fournisseurs d'accès sont tous les deux repartis en quête de nouveaux clients et aucun ne se fera de cadeaux.
 
 
Philippine ARNAL, JDN
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International