LE NET 
Sommaire Le Net
Societe.com veut évoluer vers l'activité place de marché
Le service d'informations sur les entreprises du groupe Iliad, qui compte 80.000 clients, souhaite exploiter sa notoriété pour devenir un intermédiaire commercial entre les entreprises.   (27/09/2005)

  En savoir plus
 Societe.com
 Nicolas Korsakoff
Son lancement a fait trembler le secteur de l'information électronique professionnelle, auparavant dominé par les services télématiques. En adoptant un modèle gratuit, Societe.com a très rapidement gagné des parts de marché face au minitel. Cinq ans après, le site d'informations sur les sociétés du groupe Iliad jouit toujours d'une très forte notoriété. Son modèle de croissance est néanmoins fragilisé par la montée en puissance sur le Web d'acteurs de poids, institutionnels ou privés, offrant un contenu plus élaboré.

Societe.com en chiffres
Date de création
décembre 1999
Nombre d'entreprises
3,2 millions de fiches entreprises, base de données de l'INPI
Services gratuits
Information statutaire et financière sur les entreprises, information sur les marques (identité du propriétaire), alertes e-mail
Services payants
Bilan détaillé des entreprises, du dépôt des marques, actes légaux, statuts, fiches détaillées des entreprises, cartographie des dirigeants
Nombre d'abonnés
80.000 clients premium
Revenus
+ 15 % de croissance du CA en 2005
Sources : 80 % de revenus e-commerce, 20 % de revenus publicitaires
Audience
437.000 visiteurs uniques en juin 2005*
Source : Journal du Net, 2005
*Nielsen NetRatings

Ouvert en janvier 2000 sur un modèle économique de service gratuit financé par l'e-pub, Societe.com a subi de plein fouet l'éclatement de la bulle Internet. La baisse conséquente des investissements publicitaires online a obligé le site, six mois après son lancement, à revoir son modèle et à introduire des produits payants. Aujourd'hui, l'e-commerce représente 80 % du chiffre d'affaires du site.

98 % des entreprises clientes de Societe.com sont des PME. "Nous n'avons pas les moyens d'attirer les grands comptes, reconnaît Nicolas Korsakoff, PDG de Societe.com. Nos produits couvrent l'ensemble des usages mais ne sont pas suffisamment élaborés par rapport à nos concurrents tels que Coface ou Bill, qui offrent des analyses financières complètes. Notre positionnement est différent : les informations fournies sur Societe.com sont certes brutes d'analyse, mais ont l'avantage d'être gratuites."

98 % des clients sont des PME
Societe.com fournit des informations sur les entreprises à deux niveaux : l'identification d'une société et sa santé financière. Toutes les informations légales (numéro de SIREN, siège social, forme juridique, procédures judiciaires en cours, dirigeants), issues de la base de données du RNCS (Registre national du commerce et des sociétés) et enregistrées auprès de l'INPI (Institut national de la propriété industrielle), sont accessibles gratuitement. Cette fonctionnalité concentre le gros du trafic du site. Près de 3,2 millions d'entreprises sont référencées sur Societe.com, dont la base de données est mise à jour une fois par semaine. Le site propose également un système d'alertes par e-mail gratuit qui totalise aujourd'hui 100.000 adresses enregistrées.

Les informations à valeur ajoutée (bilan financier, actes légaux, statuts, dépôt de marque) sont ensuite en accès payant. Ces produits sont vendus à l'acte entre 2,50 euros pour une information sur les marques et 6,50 euros pour les statuts. En 2005, Societe.com a mis en ligne deux nouveaux services premium : un outil de cartographie des dirigeants, très prisé car il permet d'établir des réseaux entre différentes sociétés, facturé 29 euros pour trois mois, et la possibilité pour les entreprises d'ajouter des contacts et un lien vers leur site sur leur fiche (service développé en partenariat avec l'annuaire Internet des professionnels Indexa).

Quatre formules de paiement sont proposées : via un compte prépayé (alimenté par carte bleue ou par chèque), en fin de mois sur la facture des fournisseurs d'accès Internet pour les abonnés Wanadoo, Club Internet et Alice (solution w-HA), par SMS grâce à un partenariat avec Mobiquid (filiale de Hi-Média), et bien sûr en direct sur le site via le système de paiement sécurisé Paybox. Societe.com compte aujourd'hui 80.000 clients. Le site enregistre environ 6.000 transactions par carte bleue chaque mois, pour un panier moyen situé entre 10 et 15 euros.

"Devenir un intermédiaire commercial entre les entreprises"
Ces chiffres ne reflètent pas la forte audience du site, qui enregistre en moyenne 500.000 visiteurs uniques par mois, soit dix fois plus que certains de ses concurrents. Une notoriété que Societe.com souhaite à l'avenir exploiter pour étendre le champ d'activité du site à une place de marché B2B. D'où l'intérêt du partenariat avec Indexa. "Societe.com est très visible dans le monde professionnel. C'est une vitrine pour beaucoup d'entreprises à la recherche de nouveaux clients. Notre vocation est donc de devenir un intermédiaire commercial entre les entreprises, de leur permettre d'entrer en relation", explique Nicolas Korsakoff. Le site propose ainsi depuis peu aux sociétés d'envoyer gratuitement leur bilan financier.

Ces développements exigent un investissement élevé, en termes de moyens et de temps notamment, dont ne dispose pas Societe.com. La filiale du groupe Iliad ne compte en effet que deux personnes. Le chantier prioritaire pour la fin 2005 est la refonte du site, ce qui n'est pas un luxe car la version actuelle date du premier jour. "En comparaison avec notre réputation, notre chiffre d'affaires est ridicule. La refonte du site doit notamment permettre d'intégrer les larges formats e-pub et vise à optimiser la monétisation de nos produits."

  En savoir plus
 Societe.com
 Nicolas Korsakoff
Après trois années de pertes, Societe.com a néanmoins passé le cap de la rentabilité en 2003. Son chiffre d'affaires devrait progresser de 15 % cette année par rapport à l'exercice 2004. Iliad, qui ne détaille pas les résultats de ses filiales, précise toutefois sur son site Internet que "Societe.com a une contribution non significative au chiffre d'affaires et aux résultats du groupe."
 
 
Emilie LEVEQUE, JDN Sommaire Le Net
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International