MOBILE 
Sommaire Mobile
Openwave achète Musiwave pour 100 millions d'euros
Le fournisseur américain de solutions d'infrastructure télécoms acquiert 100 % du français Musiwave, spécialisé dans les services musicaux mobiles.   (29/09/2005)

  En savoir plus
 Musiwave
 Gilles Babinet
Dossier Mobiles : la nouvelle génération
  Le site
Openwave.com
L'éditeur français de services et de contenus de divertissements musicaux mobiles Musiwave, leader sur son secteur en Europe, va passer sous contrôle de l'Américain Openwave, premier fournisseur indépendant de logiciels ouverts et de services destinés au marché des télécommunications. L'opération porte sur 100 % du capital, pour un prix d'achat de 99,5 millions d'euros financé à hauteur de 40 % minimum en cash. A ce montant est prévu un complément allant jusqu'à 15 millions d'euros supplémentaire, en fonction des performances de Musiwave dans les douze mois suivant l'acquisition.

Selon Openwave, Musiwave devrait contribuer à hauteur de 50 à 55 millions de dollars à ses revenus au cours de l'année 2006, sachant que sur l'exercice 2005 la société a généré un chiffre d'affaires de 383 millions de dollars. Quant à Musiwave, dont le chiffre d'affaires devrait avoisiner 45 millions d'euros en 2006, le montant de l'acquisition la valorise à sept fois ses revenus de 2004.

Le rapprochement des deux entreprises, dont l'offre est complémentaire, permet à la nouvelle structure de viser le leadership au niveau international. Openwave, positionnée sur les solutions d'infrastructure, se dote ainsi de la composante services et contenus qui lui faisait défaut, tandis que Musiwave dispose désormais des toutes les cartes pour poursuivre son développement international, notamment en Amérique du Nord et en Asie.

Les logiciels client d'Openwave sont installés sur plus d'un milliard de terminaux mobiles dans le monde. La société travaille avec une cinquantaine de constructeurs, plus de 70 opérateurs de réseau mobile (AT&T Wireless, China Unicom, KDDI, Orange, Telecom Italia, T-Mobile, Vodafone…), et détient 50 % de parts de marché sur le secteur des navigateurs mobiles. Ses clients incluent aussi les fournisseurs d'accès haut débit. De son côté, Musiwave distribue ses services dans 25 pays par l'intermédiaire de 35 opérateurs mobiles (Bouygues, Orange, SFR, Vodafone, T-Mobile, Telefonica…) et fabricants de terminaux (Nokia, Nec, Alcatel, Sagem). Il s'adresse également directement aux portails tels que AOL ou Wanadoo. Son offre de téléchargement de titres musicaux complets dépasse les 150.000.

Openwave est donc bien armé pour développer les usages sur son marché domestique - les données ne représentent que 10 % du chiffre d'affaires du marché mobile aux Etats-Unis, contre 30 % en moyenne en Europe -, mais aussi pour attaquer le marché européen. A cet égard, Simon Wilkinson, senior vice president et directeur commercial d'Openwave, assure appuyer la stratégie actuelle de Musiwave. "Le modèle de Musiwave est excellent, c'est d'ailleurs pour cela que nous avons choisi de racheter cette société, parmi toutes les cibles que nous avions identifiées. C'est aussi la raison pour laquelle toute l'équipe dirigeante restera en place."

Gilles Babinet, président de Musiwave, devrait donc conserver ses fonctions. Par ailleurs, les deux acteurs affirment qu'aucun plan social ne devrait succéder à la fusion. Openwave emploie 1.300 personnes dans le monde, Musiwave environ 180.

  En savoir plus
 Musiwave
 Gilles Babinet
Dossier Mobiles : la nouvelle génération
  Le site
Openwave.com
"Ce rachat est la meilleure chose qui pouvait nous arriver, confie Gilles Babinet. Le marché est énorme, et maintenant nous sommes prêts pour la prochaine étape de notre croissance et la nouvelle génération de services mobiles." Musiwave a bien envisagé une introduction en bourse ou une nouvelle levée de fonds, mais aucune de ces deux possibilités ne répondait à ses objectifs de croissance. "Commercialement parlant, ce rapprochement est beaucoup plus pertinent. Il nous offre qui plus est une position très forte en Asie." L'Asie, marché de référence pour les services mobile de nouvelle génération (lire l'article du JDN du 23/09/05), dont certains acteurs ont d'ailleurs approché Musiwave, mais sans succès.

La transaction devrait être conclue à la fin de l'année. Openwave fournira alors plus de détails sur ses objectifs financiers pour 2006, et sur l'organisation de la nouvelle structure.
 
 
Raphaële KARAYAN, JDN Sommaire Mobile
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International