E–COMMERCE 
Sommaire E-Commerce
Zlio.com place l'affiliation à portée des particuliers
Les fondateurs de Net2One Jérémie Berrebi et David Lévy créent Zlio.com, un service au carrefour entre la plate-forme de blogs, de pages perso et le guide d'achat. PriceMinister et les 3 Suisses sont déjà partenaires.   (22/11/2005)

  En savoir plus
 Jérémie Berrebi
  Le site
www.zlio.com
Lancé le 17 novembre 2005 après six mois de développements, Zlio.com est un nouveau service e-commerce au carrefour entre la plate-forme de blogs, de pages perso, le guide d'achat et le comparateur de prix. "Partant du constat qu'il existe un aspect très viral à l'achat de produits, notre idée à l'origine de la création de Zlio.com vise à développer un réseau de prescripteurs de produits et de services sur Internet. Notre plate-forme s'appuie sur le modèle Tupperware en off line qui offrait une rémunération aux clients recommandant leurs produits à leurs proches", explique Jérémie Berrebi, fondateur associé de Zlio

De par son fonctionnement, Zlio s'apparente à un programme d'affiliation à destination des particuliers et pour les particuliers, créant ainsi un nouveau modèle de "BtoCtoC", le pendant du "BtoBtoC" de l'affiliation classique. "Notre plate-forme a pour vocation à faire entrer les particuliers dans le monde de l'affiliation, mais nous n'utilisons pas ce terme d'affiliation, qui demeure du jargon Internet. Ciblant le grand public, Zlio ne se positionne pas en concurrence frontale des plates-formes d'affiliation. Zlio propose d'ailleurs aux clients des plate-formes BtoB TradeDoubler, CibleClick et First Coffee la possibilité de rejoindre ses propres partenaires marchands.

Via son espace personnel Zlio, l'internaute recommande à ses connaissances les produits qu'il a achetés et est rémunéré sur les ventes qu'il génère. Les commissions sont définies en fonction des produits et sont versées aux membres Zlio via le système PayPal ou le porte-monnaie électronique de PriceMinister. Le modèle coûte toutefois plus cher que l'affiliation classique.

Le site Zlio s'est ouvert avec en catalogue l'offre de 12 cybermarchands, comptant environ 600.000 produits et services, tels que MSN Messenger, Meetic et Skype. "Notre volonté consiste principalement à recueillir un maximum de produits en base pour permettre aux internautes de retrouver un maximum de produits qu'ils souhaitent prescrire à leur entourage", explique Jérémie Berrebi. D'ici la fin du mois de novembre, les 2,5 millions de produits de PriceMinister, ceux des 3 Suisses et de Via Presse devraient venir compléter la base Zlio, confie le fondateur de la plate-forme.

Cibler les bloggers pour assurer la promotion du service
En termes de cible, Zlio.com vise en premier lieu les utilisateurs de blogs pour assurer la promotion du service à son lancement : "Nous ne voulons surtout pas rester focalisés sur le blog, il nous permet seulement d'entrer dans le grand monde des particuliers. Nous avons défini cinq cibles, à savoir les hommes d'affaire branchés, les seniors, les mamans, les jeunes en ce qui concerne les jeux vidéo, et les enfants, pour les jouets", explique Jérémie Berrebi. Afin d'accroître la dimension virale de l'utilisation de la plate-forme, un système de parrainage a été mis en place dans lequel le parrain est rémunéré sur les ventes générées par son filleul.

Concrètement, la stratégie de Zlio repose sur le fait de faire gagner de l'argent à ses membres prescripteurs. De nombreuses fonctionnalités permettent ainsi aux aux créateurs d'espaces Zlio de présenter leurs produits favoris : la possibilité d'importer automatiquement dans son espace personnel sa liste de contacts depuis son Webmail et d'envoyer des invitations à ses connaissances, celle d'intégrer à son propre blog les produits choisis parmi ceux proposés dans son Zlio, et prochainement, la création de newsletters et l'intégration de fichiers vidéo.

Si les potentialités offertes par ce nouvel outil s'avèrent importantes, le fondateur se veut prudent et ne se fixe pas d'objectifs chiffrés. De leur côté, les cybermarchands partenaires s'engagent sur des budgets minimums et sur une période déterminée, ce qui limite ainsi leur part de risques. Zlio espère néanmoins pouvoir proposer ses services de manière co-brandée avec les portails Web grands publics.

  En savoir plus
 Jérémie Berrebi
  Le site
www.zlio.com
A ce titre, une drôle de coïncidence s'est d'ailleurs produite, Yahoo annonçant aux Etats-Unis le même jour, l'ouverture d'un service similaire proposant une shopping list. "Le concept de Yahoo est vraiment très proche du nôtre à la différence que le site ne propose pas de rémunération aux internautes. Il est plus orienté vers une optique communautaire" estime Jérémie Berrebi. Toutefois, celui-ci compte lancer son site outre-Atlantique au plus vite, dès la première semaine de décembre, pour prendre position sur le marché.
 
 
Solveig Emerard-Jammes Sommaire e-Commerce
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International