E–COMMERCE 
Sommaire E-Commerce
37 % de croissance pour l'e-commerce selon l'Acsel
Plus de 15 millions de français achètent désormais en ligne selon le baromètre e-commerce de l'Acsel. Résultat : le chiffre d'affaires du commerce électronique au premier trimestre progresse de 37 %.   (05/05/2006)

  En savoir plus
 Acsel
 Henry de Maublanc
Malgré un début d'année agité sur le front social, le commerce éléctronique français n'a pas marqué de pause. Selon le baromètre e-commerce de l'Acsel (Association pour le commerce et les services en ligne) établi par PriceWaterHouseCoopers, le chiffre d'affaires des 25 e-marchands rassemblés dans le panel de l'association (voir la liste des e-commerçants) s'est élevé à 798 millions d'euros sur les trois premier mois de l'année, soit une hausse de 37,5 % sur un an à périmètre comparable et une progression de 6 % par rapport au quatrième trimestre 2005. Ce qui représente 5 points de moins que l'ensemble de la croissance enregistrée par l'Acsel en 2005 (45 %).

Ces chiffres sont toutefois légèrement supérieurs dès lors que l'on considère l'évolution des paiements enregistrés par les intermédiaires bancaires tels que Atos Origin International France, Caisse d'Epargne, PayBox Services, Experian et Ogone. L'assiette des e-commerçants considérés étant beaucoup plus large, le chiffre d'affaires du commerce électronique français ressort à 1,829 milliard d'euros, soit 50 % de plus qu'au premier trimestre 2005, et 5 % de plus qu'au quatrième trimestre 2005 (lire l'article du JDN du 13/04/06).

Le nombre de transactions, quant à elles, évolue un petit peu moins vite sur la période. Les 25 e-commerçants du panel de l'Acsel déclarent avoir enregistré 9,7 millions de paiements en ligne sur les trois premiers mois de l'année, soit une hausse de 33 % sur un an, et de 1 % par rapport au quatrième trimestre 2005. Sur ce périmètre, la progression du chiffre d'affaires est donc due à une légère croissance du panier moyen. Cette tendance n'est toutefois pas confirmée par les chiffres des intermédiaires bancaires. Sur un an, le nombre de transactions CB effectuées en ligne gagne en effet 57 %, à 21 millions d'opérations, tandis qu'il progresse de 6 % par rapport au quatrième trimestre 2005. Un phénomène dû sans doute à la taille des acteurs considérés, le panel des intermédiaires bancaires regroupant un plus grand nombre de e-commerçants jeunes, bénéficiant d'une progression de leur activité plus rapide.

"Ces chiffres sont très rassurants, commente Henry de Maublanc, président d'Aquarelle France et de l'Acsel. Car ils montrent trois choses. D'abord, que malgré sa maturité, la croissance du commerce électronique français reste très soutenue. Ensuite, que le paiement par carte bancaire continue de gagner du terrain, ce qui apporte davantage de fluidité à cette activité et donc davantage de chiffre d'affaires. Enfin, le commerce électronique séduit de plus en plus d'acteurs. Et pas seulement de grosses enseignes, mais aussi tout un ensemble de petites sociétés qui sont très dynamiques en ligne et qui tirent la croissance des transactions."

  En savoir plus
 Doyousoft-Powerboutique

Ce dernier constat est d'ailleurs confirmé par Stéphane Escoffier, directeur général marketing de Doyousoft-Powerboutique. En un an, le chiffre d'affaires moyen par TPE-PME ayant opté pour ces solutions clé en main de e-commerce a progressé de 63,8 %, pour atteindre 13.000 euros par mois.

Un dynamisme porté avant tout par la forte progression du nombre de cyberacheteurs en ligne. Selon Médiamétrie, alors que le nombre d'internautes a progressé de 7 % en un an à 26,5 millions de personnes, le nombre de cyberacheteurs à lui augmenté de 31 %, à 15,1 millions, soit une croissance quatre fois plus importante que le nombre d'internautes. Désormais, 57 % des français connectés achètent en ligne, soit 3 français sur 10.

  En savoir plus
 Médiamétrie
 François-Xavier Hussherr

"Le début de l'année 2006 représente à ce titre un véritable tournant, explique François-Xavier Hussherr, directeur général de l'activité Internet et Nouveaux Media de Médiamétrie. Entre la fin de l'année 2005 et le début de l'année 2006, le commerce électronique a séduit 1,7 million d'internautes supplémentaires, alors qu'ils n'étaient que 0,9 million l'année précédente." Autre phénomène de poids : la part croissante des femmes dans la polpulation des cyberacheteurs. Au premier trimestre 2006, 50 % des internautes de sexe féminin (6,3 millions) déclarent avoir déjà effectué un achat en ligne contre 44,7 % un an auparavant. Désormais, 52,7 % des nouveaux acheteurs sont des femmes.

  En savoir plus
 Acsel

Au vu de ces résultats, la croissance du commerce électronique français semble donc relevativement pérenne pour les années à venir. Surtout au regard du nombre d''internautes ayant utilisé le Web pour préparer un achat. Selon Médiamétrie, ils seraient 19,8 millions, soit 74,1 % des internautes, à avoir utilisé le Net pour se renseigner sur un achat. Ce qui réprésente un réservoir de 12 millions d'acheteurs potentiels que les e-commerçants devront convertir dans les années à venir. Tout le challenge est là.

Liste des e-commerçants du panel Acsel

Accorhotels.com, Aquarelle, Bijourama, Chapitre.com, 2xMoinscher.com, Expedia.fr-Anyway.com, MisterGoodDeal, Ooshop, Paniers.com, Pixmania, Priceminister, Voyages-sncf.com, Welcome Office, Auchandirect, Auto IES, ChateauOnline, Club Télé Achat (M6 Boutique), Dabs, Discounteo, La maison du Chocolat, Nespresso, Pecheur.com, Proxi--Business, Sarenza, Viapresse.

 
 
Rédaction JDN & JDN Solutions Sommaire e-Commerce
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International