CRM–MARKETING 
Sommaire CRM-Marketing
PlayersRepublic : le site de marque 2.0 de PlayStation
Blogs, chats, partage de vidéos : le nouveau site de PlayStation ressemble plus à un réseau social dernier cri qu'à un programme relationnel de marque traditionnel. En attendant peut-être l'e-commerce.   (28/09/2006)

La Players' Republic
  Agrandir
Alors que Sony passe depuis longtemps par le Web pour ses campagnes publicitaires valorisant ses consoles de jeux, le constructeur saute le pas du online pour la gestion de ses relations clients (CRM). Sony Computer Entertainment France a en effet ouvert "PlayersRepublic", un site de marque original qui se veut le point de contact unique entre la marque et ses clients, les utilisateurs de ses différentes consoles de jeu. Un lancement qui sera accompagné d'une campagne de publicité dans une dizaine de jours.

"Depuis notre première console, en 1995, nous faisons du marketing direct assez classique, avec envois de courriers et suivis clients, explique la directrice marketing Nathalie Dacquin. Mais l'année dernière, nous avons décidé de revoir complètement notre politique CRM. Nous voulions tourner la page du mailing et de l'e-mailing". L'objectif de Sony Computer Entertainment France est de faire basculer l'ensemble de sa base d'adresses e-mail sur PlayersRepublic. Le programme CRM représente 3 % du budget marketing de la marque.

Sony lance pour cela un appel d'offres au début 2006, remporté par l'agence interactive Duke associée à Publicis Dialog. Les deux agences, qui ont déjà travaillé ensemble pour la nouvelle campagne de McDonalds, proposent à nouveau un dispositif mêlant off et online. Duke s'occupe depuis trois ans du CRM en ligne de la société, et développe aussi des mini-sites. Elle a notamment créé fin 2005 un site pour le lancement de la PSP, plusieurs fois primé. Publicis Dialog prend en charge le offline, principalement des flyers et des stickers distribués lors d'évènements sponsorisés et dans les coffrets des consoles.

Au coeur du nouveau dispositif, Playersrepublic.fr remplit donc plusieurs rôles. Site de marque appelé à durer, il relaiera l'ensemble des messages de PlayStation auprès des joueurs. Une fenêtre ("PlayGround") est d'ailleurs réservée aux animations marketing, telles que les jeux-concours. La marque pourra également à terme faire de l'e-commerce via une autre fenêtre.

Un portail CRM unique aux airs de réseau social
Portail CRM unique pour PlayStation, PlayersRepublic doit convaincre les joueurs. Pour répondre à ces consommateurs exigeants, le site a été réalisé en Flash et est entièrement dynamique. Il permet une légère dose de personnalisation et se compose de blocs ou fenêtres modulables. Le design de fond original rappelle les symboles de la marque de consoles (rond, croix, carrés...) et emprunte aussi à des univers proches des joueurs, comme le skate.

Le contenu aussi se veut séduisant. Le site est pensé comme "le premier site de marque Web 2.0 ou participatif en Europe, et peut-être dans le monde", selon le co-président de Duke, Matthieu de Lesseux. L'expression "république des joueurs" illustre cette volonté participative. Le site comporte ainsi une plate-forme de blogs "réellement ouverts" : il s'agit de Blogstation, lancée en septembre 2005 et intégrée au nouveau site. Ses blogueurs ont pu tester la version bêta pendant 15 jours. Par ailleurs, un espace communautaire donne à ce site de marque des airs de réseau social de type MySpace.

Pour compléter le dispositif participatif, les visiteurs de PlayersRepublic pourront bientôt chatter entre eux. Ils ont déjà la possibilité de voter pour des joueurs, des blogs ou des jeux. Le partage de vidéos devrait être proposé dans moins d'un mois. Les vidéos sont pour l'instant produites en interne.

  En savoir plus
 Duke
Dossier Web 2.0
  Le site
PlayersRepublic
Des fonctionnalités ouvertes qui devraient élargir les contenus à d'autres univers que celui des "gamers". La marque veut pouvoir ainsi établir une relation de fond avec l'ensemble de ses clients, qui fourniraient aujourd'hui 90 % du contenu. Selon les données recueillies pendant la période de test, la durée moyenne des visites serait de 34 minutes. Un tel site, en plus du bouche-à-oreille gratuit, permet de plus d'obtenir des informations précises sur les comportements et les attentes des joueurs. "Un territoire d'observation formidable", résume Matthieu de Lesseux.
 
 
Baptiste RUBAT du MERAC, JDN Sommaire CRM-Marketing
 
Accueil | Haut de page

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International