Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

 
MARQUES & SITES 
Sommaire Marques
Center Parcs présente son futur parc de loisirs en 3D
Center Parcs vient de lancer un site en 3D pour faire découvrir son nouveau centre de loisirs qui n'ouvrira qu'en juillet 2007. Présentation d'un projet Web d'envergure proche d'un monde virtuel.   (15/02/2007)

Visite guidée du jardin
Soleil, sensations fortes et détente. Voilà ce que l'on recherche en général lorsque l'on part en vacances ou en week-end. Pourquoi dans ce cas si peu de sites de tourisme proposent des contenus riches (vidéos, sons etc.), permettant de se faire une idée précise de l'ambiance d'un lieu ?

Cette question, l'enseigne Center Parcs se l'est posée, lors de la construction du nouveau domaine du lac de l'Ailette dans l'Aisne. Le parc de loisirs, qui propose depuis toujours la réservation de séjours à distance (téléphone, Internet) avait besoin d'un support attractif pour convaincre ses clients de réserver des cottages pour la première saison d'ouverture du domaine. Ainsi, Center Parcs a conçu, pour le lac de l'Ailette, un site original, totalement immersif mélangeant 3D et vidéo, afin de faire rêver les vacanciers en "grandeur nature" et les inciter à réserver.

Après le lancement, fin 2005, des visites virtuelles, créées par l'agence Interaview spécialisée dans le rich-media à destination des sites de tourisme, (Voir notre diaporama Les tendances du Webdesign, de novembre 2006), les ventes en ligne de Center Parcs ont gagné plus de 10 points en 4 mois, et représentent dorénavant 35 % du total des réservations (contre 25 % en 2005). Ces visites drainent en outre entre 40 % et 50 % du trafic total du site Center Parcs.

Pour son nouveau centre de l'Aisne, la marque a donc voulu investir encore davantage sur sa communication en ligne. Et comme celui-ci est encore en construction et n'ouvrira qu'en juillet, l'utilisation de l'image de synthèse s'est rapidement imposée : "Filmer les travaux n'aurait pas été très intéressant, ni très attractif pour les clients. La 3D permet en revanche une immersion totale dans le paysage et permet de se projeter". explique Catherine Alquier, responsable de la stratégie Web de Center Parcs.

Impliquée de longue date dans la création de jeux vidéos en ligne (elle a notamment participé au projet "Le deuxième Monde" de Canal +), Catherine Alquier a souhaité aller plus loin que lors du précédent projet, où seuls des paysages 3D et des vidéos étaient proposées : "Nous avons voulu que les visiteurs puissent se projeter, dans une ambiance proche de la vie normale et qu'ils puissent faire des rencontres. C'est pourquoi nous avons fait appel à des scénaristes de la télévision [Dont ceux responsables des dialogues de la série "Un gars, une fille", diffusée sur France2, ndlr] pour écrire des saynètes humoristiques, dans lesquelles les diverses cibles que nous visons peuvent se reconnaître, de la famille classique au groupe de jeunes, en passant par les plus âgés." précise-t-elle.

Les visites virtuelles représentent 40 à 50 % du trafic sur le site de la marque
Ainsi, un peu plus d'une dizaine d'acteurs ont été recrutés pour jouer ces 21 scènes, dans chacun des huit secteurs du parc. Très proche de l'univers du jeu vidéo, le site propose notamment une vision à 360° du parc, ainsi qu'une visite intuitive : des petites bulles bleues indiquent une action se déclanchant sur un simple clic de l'internaute. Il a ensuite le choix d'aller jusqu'au bout de l'action, ou encore de cliquer sur un lien hypervidéo qui l'emmène dans un autre lieu.

A la fin de chaque séquence des informations complémentaires sont proposées : sous forme de texte descriptif ou de vidéos (réalisées dans les autres parcs). Ainsi, on peut assister sur la plage à une scène de jongle footbalistique assez cocasse, tandis que, dans le cottage, trois générations de femmes parlent des hommes. Pour faciliter la visite, ceux qui le souhaitent peuvent faire confiance au jardinier, qui les attend au jardin d'hiver. Par ailleurs, la partie du parc reservée au entreprises n'ouvrant qu'à la rentrée, le module correspondant, composé de cinq scènes, ne sera ajouté qu'en mai.

Un choix de mise en scène qui, pour Catherine Alquier, va à l'encontre d'une méthode de communication visant à pousser à la consommation mais qui se veut pédagogique et distrayante. Elle souhaite aussi attirer une cible plus jeune dans le nouveau parc grâce à cette mise en scène proche du jeu vidéo.

D'après Vincent Hossard, président de l'agence Interaview, la conception de ce site représente autant de travail qu'une production cinématographique. Cette réalisation multimédia a en effet nécessité six mois de travail à une équipe d'environ 40 personnes, sous la direction de Pierre Pennec : le tournage et la conception du projet ont par ailleurs nécessité la collaboration du studio Lumini de Paris, et du TBM Studio d'Arles. Le budget n'a pas été communiqué. "Les sites de tourisme devraient investir plus massivement dans ce type de projet, très important pour l'aide à la décision." justifie Vincent Hossard, qui travaille notamment pour des acteurs importants du domaine, tels Pierre et Vacances, Accor, WWF et l'UCPA.

  En savoir plus
 Interaview Productions
 Center Parcs
  Le site
Domaine du parc de l'ailette
Center Parcs
Pour promouvoir la nouvelle visite virtuelle, Anne Bergeret, directrice marketing France de Center Parcs, a souhaité attirer une cible qualifiée : pour ce faire, elle a mis en place une campagne de communication géolocalisée sur la zone de chalandise (alentours de Lille) avec l'agence e-media. Un jeu viral proposé sur le site devrait également contribuer à attirer des clients. Dans un deuxième temps, la marque communiquera plus largement. En outre, les publicités télévisées affichent maintenant le lien vers le site, et sont plus courtes : "Nous utilisons désormais la publicité télévisée comme un "call to action" pour générer du trafic sur le site et vers les centres d'appel.". Les premiers résultats semblent confirmer l'efficacité de la méthode, puisque la réservation en ligne aurait fait un bond de 140 % depuis sa mise en place.

Center Parcs, qui possède aussi des centres en Hollande, en Belgique et en Allemagne (soit 17 domaines au total) souhaite continuer à développer l'usage du canal Web, et lancera au printemps 2007, un site Web 2.0 pour dialoguer sur ses valeurs avec ses clients et prospects.

 
 
Lucile REYNARD, JDN Sommaire Marques
 
Accueil | Haut de page

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International

A VOIR EGALEMENT