ACTEURS 
Sommaire Acteurs
La France prépare sa Silicon Valley en Ile-de-France
L'Etat français lance une Opération d'Intérêt National pour faire du sud-ouest de l'Ile-de-France un pôle scientifique au rayonnement international. 100.000 emplois doivent y être créés en 30 ans.   (21/02/2007)

  Les sites
Concours international d'idées
Les Etats-Unis ont remporté tous les prix Nobel scientifiques en 2006. Une situation inquiétante pour la France au regard de la bataille internationale qui porte sur l'innovation et la recherche. L'Etat français a donc décidé d'essayer de redresser la barre en s'engageant dans une Opération d'Intérêt National qui vise à faire du sud-ouest de Paris un pôle scientifique au rayonnement mondial. "Tous les ingrédients y sont réunis mais il manque une vision globale pour propulser cette région", explique Jean-Pierre Dufay responsable de la mission de préfiguration de cette Silicon Valley à la française.

15.000 chercheurs, 25.000 étudiants, des universités et Ecoles supérieures, des grands groupes internationaux tels que Thalès, Motorola ou le technocentre de Renault : le sud-ouest de l'Ile de France a bien des atouts pour devenir un pôle d'attraction de talents et d'entrepreneurs. Mais seule une dizaine d'entreprises y naissent chaque année contre 150 aux Etats-Unis à concentration de chercheurs identique.

L'Etat a donc décidé de mettre en œuvre un plan de dynamisation pour inciter les meilleurs chercheurs et industriels à venir s'installer dans la région ainsi que pour fédérer les énergies en créant de nouvelles passerelles pour favoriser les échanges et la collaboration. "La région a du potentiel mais aussi des carences : les déplacements y sont lents, une concentration d'invividus supplémentaires pourrait nuire à la qualité de vie et il n'y a pas assez de promotion internationale du pôle de compétence", explique Jean-Pierre Dufay.

La mission de préfiguration a donc pour charge de mettre sur pied l'Opération d'Intérêt National qui doit conduire les 49 communes et les 2 départements concernés à évoluer vers un cadre de vie attirant et motivant. "Notre objectif est que la zone soit reconnue dans le peloton de tête des pôles de recherche à l'échelle internationale" précise le responsable de la mission. Massy, Palaiseau, Saclay, Versailles, Saint Quentin-en-Yvelines sont concernées par ce projet.

3.300 emplois nouveaux créés chaque année sur 30 ans
Première étape vers l'élaboration de cette Silicon Valley française : un concours d'idées d'urbanisme et de développement durable international qui récompensera les meilleurs projets d'aménagements de cette vaste zone égale à plus de trois fois la superficie de Paris. Tout doit être fait pour valoriser le potentiel de la région. Pour y arriver, les énergies sont mobilisées : économistes, d'urbanistes, de paysagistes, d'ingénieurs et de designers ont été mobilisées. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 28 février 2007 et les projets pertinents seront exposés dès l'été 2007.

Une période de concertation des pouvoirs publics avec les représentants de la société civile permettra ensuite d'affiner le projet final. Le financement sera réalisé conjointement par l'Etat et la région pour un budget encore à définir. 3.300 emplois devraient ainsi être créés chaque année sur une période de 30 ans dont 40.000 directement liés aux technologies de pointe. 2400 logements nouveaux seront construits sans déséquilibrer les plans d'urbanisation et en mobilisant le foncier public.

Les moyens de communication et de déplacement seront également au centre des attentions. "Nous nous orientons naturellement vers un développement dans une logique de campus et de cluster pour favoriser les échanges entre sociétés, chercheurs et industries", explique Jean-Pierre Dufay.

  Les sites
Concours international d'idées
Loin de vouloir renforcer la centralisation française en privilégiant l'Ile de France sur la province, cette opération vise à équilibrer le niveau d'attractivité en baisse de la capitale : le nombre de chercheurs franciliens n'a ainsi augmenté que de 6,4 % en cinq ans contre 18,5 % pour le reste de la France.
 
 
Guillaume DEVAUX, JDN Sommaire Acteurs
 
Accueil | Haut de page

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International