Impôt sur les bénéfices : définition et calcul

Définition du mot Impôt sur les bénéfices

L'impôt sur les bénéfices, également appelé impôt sur les sociétés, désigne l'impôt dû par les entreprises chaque année. L'impôt sur les bénéfices est calculé sur l'assiette des bénéfices réalisés par une société au cours d'un exercice social donné. Les sociétés telles que les SARL, les SA ou encore les SAS sont obligatoirement soumises à l'impôt sur les bénéfices. Le bénéfice réalisé par la société au cours d'un exercice est soumis à l'impôt sur les sociétés au taux de 33,1/3%. Un taux réduit de 15% s'applique sur les 38 120 premiers euros de bénéfice pour les sociétés qui réalisent un chiffre d'affaires annuel hors taxes inférieur à 7 630 000 euros et dont le capital est détenu pour 75% au moins par des personnes physiques. L'impôt sur les bénéfices est, pour les entreprises, l'équivalent de l'impôt sur le revenu pour les particuliers.

Impôt sur les bénéfices : le calcul

L'impôt sur les bénéfices est égal à 33,1/3% des bénéfices (produits - charges) ou, si l'entreprise bénéficie du taux réduit, à 18% des 38 120 premiers euros de bénéfice, puis 33,1/3% des bénéfices au-delà de 38 120 euros.

Traduction du mot Impôt sur les bénéfices en anglais

Profit tax
Next year, the profit tax wiil increase.
L'année prochaine, l'impôt sur les bénéfices va augmenter.

Synonyme(s) du mot Impôt sur les bénéfices

Impôt sur les sociétés

Voir aussi : Administration fiscale | Bénéfice

Dictionnaire comptable et fiscal