La secrétaire d'Etat Axelle Lemaire favorable au "visa développeur"

Selon la secrétaire d'Etat au Numérique, un "visa développeur" pourrait s'inscrire dans le cadre du "visa entrepreneur" ou du "passeport talents" annoncé par François Hollande.

Dans son rapport remis en mars à Fleur Pellerin, alors ministre déléguée en charge du Numérique, Tariq Krim avait émis l'idée d'un "visa développeur" pour favoriser l'accueil en France de compétences étrangères en programmation. Le fondateur de Netvibes et PDG de Jolicloud en avait d'ailleurs profité pour dévoiler une liste de 100 développeurs français d'influence, qui avait beaucoup marqué la communauté IT (lire notre article : 100 développeurs français d'influence au niveau mondial).

Dans un article au JDD, Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique dans le gouvernement de Manuel Valls, se prononce assez clairement en faveur de ce visa développeur. "Le gouvernement souhaite attirer ceux qui peuvent aider l'économie française à se tourner vers l'avenir numérique. Il existe déjà de belles réussites, comme celle d'Octave Klaba, immigré polonais qui a monté sa start-up, OVH, à Roubaix", indique-t-elle dans les colonnes de l'hebdomadaire.

Pour Axelle Lemaire, le "visa développeur" pourrait entrer dans le cadre du "visa entrepreneur" ou du "passeport talents" annoncé par le président de la République en février. "Ce dernier permettra d'octroyer, à compter de 2015, un droit de séjour de quatre ans en France aux entrepreneurs, travailleurs, investisseurs, chercheurs hautement qualifiés, donc possiblement aux programmeurs", conclut-elle.

Recrutement / Recrutement informatique