Déployer Ubuntu pour le développement Installation du noyau

L'installation de Linux nécessite au moins 192 Mo de mémoire vive. Le paquetage s'obtient de différentes manières : en téléchargeant l'archive d'installation puis en la gravant, en achetant le CD/DVD dans un magazine ou un livre, en se le procurant lors d'une rencontre, en le commandant gratuitement sur un site ou en s'adressant à un revendeur.

Partitionner son disque

Pour garder Windows tout en installant Linux, le plus simple est de créer un espace vide sur son disque dur qui sera réservé à Linux. Ubuntu fournit l'outil Gparted pour partitionner son disque dur afin d'y installer Linux. Au démarrage de l'ordinateur, le système proposera alors soit de démarrer sous Windows, soit sous Linux. Attention, cet outil est réservé à XP, Vista disposant de son propre partitionneur. Le présent exemple porte sur un ordinateur non tatoué, c'est-à-dire un PC sur lequel Windows n'est pas pré-installé.

Pour installer le système, commencer par démarrer l'ordinateur en le "bootant" sur le CD d'Ubuntu. L'ordre de démarrage peut être modifié dans le BIOS. Pour ce faire, il suffit de modifier la valeur "First Boot Device" par  "CDROM". Lors du boot, l'utilisateur arrive sur une page d'accueil.

Installer en mode graphique

accueil
Accueil © Ubuntu

L'installation en mode graphique se fait à l'aide de l'installateur graphique Ubiquity du Desktop CD. Cliquer sur "Installer". Suivre les instructions en sélectionnant les éléments corrects (langue, clavier...). Lors du choix de partitionnement de l'espace disque, sélectionner "Assisté - utiliser le plus grand espace possible" pour que l'installation soit réalisée sur la partition créée précédemment. Redémarrer l'ordinateur en enlevant le CD pour qu'il ne redémarre pas dessus !


L'installation peut également se faire en mode semi-texte à l'aide de l'Alternate CD pour une installation plus personnalisée. Elle est cependant réservée aux utilisateurs avancés.

Autour du même sujet