Design web : le débat fait rage entre Google et Adobe

Promues par Adode, les CSS Regions permettent de créer des pages web se rapprochant d'une mise en page de magazine. Mais pour Google, elles peuvent grever les performances.

Poussées par Adobe en vue de rapprocher le design web du design de magazine, les CSS Regions et CSS Exclusions définissent des zones de texte, avec des mises en forme particulières, dans les pages. Elles permettent par exemple de justifier finement un texte autour d'une image ou du sujet d'une image. Problème : pour Google, la prise en charge de cette spécification pourrait grever la performance de Chrome. D'où la volonté du groupe de ne pas introduire son support dans le moteur de rendu Blink du navigateur.

Pour accélérer l'adoption de ces nouvelles spécifications CSS, Adode a travaillé aux côtés de Google à leur prise en charge par le moteur de rendu de Chrome : Blink. Mais Google, par la voix d'un des développeurs de Blink, a désormais indiqué que CSS Regions n'étaient plus à l'ordre du jour de sa feuille de route. "Blink se concentre cette année sur les performances sur mobile. Or, j'ai commencé à comprendre que les Regions ne sont pas compatibles avec ce travail d'optimisation", indique ainsi Eric Seidel, développeur Blink, sur le site de développement du projet.

Seidel ne ferme pas totalement la porte à Adode en indiquant que des solutions pourraient sans doute être trouvées dans le futur, en lien avec Mozilla et Opera. Mais plutôt en tirant partie de JavaScript pour mettre en œuvre ce type de mise en page.

Adobe / Google