Pour une méthode agile de 3ème génération

Prises indépendamment, les méthodes agiles actuelles sont incomplètes. Voici les raisons qui m’ont amené à proposer à la communauté une approche élargie, libre et ouverte, construite sur les meilleures pratiques existantes qu'elle intègre, fédère et complète.

Prises indépendamment, les méthodes agiles actuelles sont incomplètes. D'une part, alors qu'elles sont parfaites pour répondre à un besoin basique, elles ignorent la notion de cohérence systémique. D'autre part, même en joignant les pratiques collaboratives de Scrum à l'ingénierie logiciel d'XP, le résultat, s'il est acceptable pour les projets moyens, reste encore loin de couvrir les besoins des organisations conséquentes ou des solutions complexes.

Pourtant, il ne tient qu'à vous d'appliquer sérieusement l'agilité à vos projets pour en sécuriser le déroulement, en maîtriser la performance et assurer la qualité fonctionnelle et technique de vos applications. Voici les raisons qui m'ont amené à proposer à la communauté une approche élargie, libre et ouverte, construite sur les meilleures pratiques existantes qu'elle intègre, fédère et complète (voir le comparatif  http://agiles.blog.com/2952126/). Je l'ai baptisée Puma Essentiel.

La méthode Puma Essentiel

Dans la forme : la simplicité de la présentation d'une méthode et de son usage est souvent déterminante de son acceptation. Puma Essentiel a donc été étudié afin que sa structure incite naturellement à son adoption en limitant à quatre le nombre de ses éléments.

Pour réussir un projet, en plus de la motivation rationnellement obtenue des personnes impliquées, il faut réunir quatre  ingrédients[1] :

1 - de la communication,
2 - de la structuration,
3 - de la méthode,
4 - de la technicité.

C'est sur la base de ce simple constat que Puma Essentiel vous propose un cadre élémentaire basé sur quatre moteurs  Agiles de réflexion et d'action, chacun étant instrumenté par quatre pratiques Agiles :

1.       Un moteur de communication pour faciliter l'engagement et le consensus.

2.       Un moteur de solution pour structurer l'expression de l'exigence et de la solution.

3.       Un moteur de pilotage  pour gérer l'évolution de la performance et de l'engagement.

4.       Un moteur de réalisation pour assurer la qualité fonctionnel et technique de la solution.

Chacun de ces  moteurs s'appuie simplement sur quatre pratiques Agiles basiques pour couvrir dans le cadre d'un développement, le scope complet des aspects humains, organisationnels, économiques et techniques. Les quatre moteurs ne sont pas obligatoirement utilisés dans chaque projet.

Contrairement aux apparences descriptives : PUMA Essentiel ne comporte qu'une phase (http://www.entreprise-agile.com/Pessentiel.htm)

Le moteur de solution, par exemple, n'est pas une phase mais un modèle itératif de structuration des exigences. Il est mis en œuvre (si nécessaire) dans le cadre du moteur de communication, lequel n'est pas non plus une phase mais lui aussi un modèle itératif de facilitation de la communication en environnement sensible.

Le moteur de pilotage spécialisé dans la conduite itérative incrémentale du projet est le seul élément pouvant être apparenté à une phase. Imbriqué dans cette phase, un moteur de réalisation pouvant, dans le cas d'un développement spécifique, être basée sur XP ou sur une structure moins extrême, n'est en fait qu'une simple boite à outils composée des meilleures techniques actuelles de développement.

Quatre "moteurs" couvrent les besoins basiques

- Le moteur de réalisation est, basé sur des pratiques de conception-développement (pourquoi pas celles d'XP reconnues comme très performantes) qui seront utilisées dans le cas de projets portant sur le développement d'une application. Si le projet n'est pas un développement pur (un ERP par exemple) un autre processus spécialisé lui sera substitué.

- Le moteur de pilotage est basé sur des pratiques de pilotage itératives et incrémentales et des pratiques Agiles d'estimation des priorités, des charges et des risques ainsi que sur l'ensemble des recommandations Agile en matière de gestion de réunion, de monitoring et de reporting mural (War Room, Information radiator, BurnDown chart, etc.).

- Le moteur de solution se caractérise par un modèle utilisé systématiquement et naturellement par les utilisateurs en maîtrisant les concepts. Par contre, son utilité ne pourra initialement être comprise que lorsque la problématique sera suffisamment complexe pour justifier l'effort initial de l'apprentissage et de la mise en œuvre de ses pratiques.

- Le moteur de communication sera utilisé systématiquement et naturellement par les utilisateurs en maîtrisant les concepts. Par contre, son utilité ne pourra initialement être comprise que lorsque l'environnement organisationnel sera suffisamment difficile pour justifier l'effort initial de l'apprentissage et de la mise en œuvre de ses pratiques.

Les deux derniers moteurs peuvent très bien s'appliquer à des projets d'organisation sans aboutissement informatique.

Chaque "moteur" est basé systématiquement sur un groupe de quatre pratiques Agiles.

L'énergie du rythme

Puma s'appuie sur les fondements du mouvement Agile et sur les meilleures pratiques, communes ou différenciatrices des méthodes les plus connues, qu'il fédère et complète.

Par son large périmètre, cette méthode offre à ces méthodes initialement limitées au développement applicatif, l'accès à un niveau supérieur d'organisation en matière d'évolution Agile des entreprises.

Puma est donc un guide de mise en oeuvre de l'Agilité globale et offre une réponse à la question : en fonction de quoi et comment devons-nous changer le processus, le SI, ainsi que les compétences des ressources humaines.

Autour du même sujet