Apprendre à programmer en jouant

Pour soutenir l’économie numérique mondiale, il faut des développeurs. Si les programmes de formation à la programmation destinés à pallier la pénurie de professionnels du développement fleurissent, aujourd’hui, l’un des leviers les plus efficaces pour apprendre à coder au plus grand nombre reste le jeu.

En un an, grâce à Code.org, plus de 50 millions d’enfants dans 180 pays ont été initiés à la programmation à travers le programme Hour of Code. Une initiative soutenue notamment par Barack Obama, Bill Clinton, Mark Zuckerberg ou encore Bill Gates. Pourquoi la programmation est-elle devenue une compétence indispensable à maîtriser ?

Comprendre la technologie est un enjeu capital, pour tous

La technologie est partout, de la médecine aux jeux vidéos en passant par l’agriculture. On l’utilise pour communiquer, pour apprendre, pour nous déplacer, pour acheter, pour nous divertir, pour faire entendre nos voix,… elle est absolument partout.

Et pourtant, combien d’entre nous sont vraiment capables d’interagir avec elle ?

On assiste à un boom technologique sans précédent et l’école doit donner à nos enfants toutes les armes nécessaires pour vivre dans leur temps. Nous avons appris des langues étrangères pour mieux vivre dans un monde globalisé, nous nous sommes formés de façon totalement autonome aux nouvelles technologies, l’école doit aujourd’hui soutenir ce virage  et permettre aux nouvelles générations de contrôler la technologie, et non de se faire contrôler par elle.
Mais cela ne se limite pas à un enjeu culturel. Pour pouvoir soutenir la croissance, rester innovants et compétitifs face au reste du monde, il faut des développeurs d’excellence, capables d’interagir avec les machines. Et par excellence, on n’entend pas « excellence académique ». Être développeur n’est pas qu’une formation en soi, c’est aussi une passion. Nous devons éveiller la curiosité des enfants à cet art dès leur plus jeune âge pour susciter des vocations. En Europe, des pays comme la Finlande et plus récemment l’Espagne l’ont d’ailleurs bien compris et ont déjà mis en place des programmes qui initient les enfants à la programmation dès l’école.

Savoir programmer est bénéfique dans tous les domaines

La programmation est donc avant tout une compétence que l’on doit maîtriser si on veut passer du statut de consommateurs passifs à acteurs du numérique. Programmer c’est ouvrir le champ des possibles, donner vie à des idées, créer les outils de demain. C’est adopter un raisonnement logique et trouver des solutions simples à des problèmes complexes, dans tous les domaines et secteurs.
Que l’on se dirige ou pas vers les métiers de l’informatique, la programmation est un excellent moyen de stimuler la logique, la curiosité et la créativité. Il existe d’ailleurs de nombreux outils, gratuits et accessibles à tous, qui utilisent la gamification pour enseigner la programmation de façon ludique et amusante.

Aujourd’hui, tout le monde peut apprendre à programmer en jouant

La programmation n’est plus une activité réservée à quelques passionnés et les plates-formes pour apprendre à programmer à travers le jeu connaissent un succès fulgurant.
Non seulement la programmation est passionnante, puisqu’elle fait appel à notre capacité de réflexion, mais la dimension du jeu rend l’activité encore plus exaltante : il est prouvé qu’on apprend plus facilement grâce à la gamification. Par exemple, sur le site de code.org, il est proposé d’apprendre à développer son propre jeu vidéo en 10 minutes. Si ces tutoriels s’adressent essentiellement aux enfants, il existe aussi des sites comme codecademy, qui enseignent gratuitement les bases de la programmation aux adultes.
Un pas en avant vers la génération future de jeux vidéos où les joueurs ne se contenteront plus de faire bouger un personnage dans un décor mais pourront directement impacter sur son comportement et son environnement en codant.

Autour du même sujet