What's Next Paris : le nouveau visage de Java (par Florent Ramière, Jaxio) NoSQL : optimiser l'accès aux données

La vague du NoSQL a pris sa source entre 2006 et 2007 avec la publication successive des papiers de Google Big table et Amazon Dynamo, puis rapidement des implémentations Open Source issues des grands du Web sont apparues telles que Hadoop et Cassandra. Depuis pléthore d'alternatives ont émergées.


Ce foisonnement de départ donnait le tournis autant par les promesses de scalabilité infinie, que par les nouveaux concepts véhiculés qui semblaient bien loin du quotidien des développeurs d'entreprise.

Quatre ans plus tard on comprend que l'industrie est prête à intégrer ces nouveaux outils, mais qu'elle n'a pas encore tout à fait sauté le pas.


La simplicité de mise en œuvre déterminera les technologies NoSql gagnantes

Lors de sa keynote d'ouverture de la What's Next Adrian Colyer CTO de SpringSource rappelle les enjeux des nouveaux modes de communications et d'interaction avec les données dans l'entreprise et le rôle que ces technologies ont à jouer.


Adrian donne son avis sur l'avenir de ces technologies qui semble être partagé par nombre d'entre les participants: c'est la simplicité de mise en œuvre qui déterminera les technologies NoSql gagnantes.

Le moteur de recherche distribué ElasticSearch propose par exemple une voie d'utilisation basée exclusivement sur des interfaces REST, mode de communication bien connu des développeurs.

Autre exemple, SqlFabric est une nouvelle solution en cours de développement chez vmWare qui tente d'introduire les grilles de calcul via le moteur Sql de derby pour une migration aisée des applications existantes basées sur JPA.

Le projet Spring Data se focalise sur la mise à disposition des développeurs du modèle de programmation Spring pour accéder aux bases NoSql tels que Neo4j, MongoDb, Redis. Il semble que son API propose un dosage réaliste entre les concepts communs, et concepts spécifiques. Un probable projet phare qui est à suivre de près.

Les usages et patterns d'utilisation de ces technologies étant désormais connues et éprouvées, Theo Schlossnagle auteur de Scalable Internet Architectures rappelle avec force les principes de découplage qui sont "encore plus" indispensables dans un environnement distribué.

 

Google / Amazon