Découverte des infrastructures Java SE et Java EE Java SE, l'infrastructure de base

 

Pour développer des applications Java, il faut télécharger le SDK qui contient les classes Java, un compilateur (javac.exe), une machine virtuelle (java.exe), un débogueur, un générateur de documentation technique (javadoc.exe), un générateur de fichiers JAR (jar.exe), une visionneuse d'applets (appletviewer.exe) et divers outils pour le RMI (Remote Method Invocation).

 

De nombreux IDE disponibles

Le développement s'effectue dans un éditeur de texte, par exemple Jedit. Les IDE sont des environnements de développement avec des outils plus nombreux et une meilleure convivialité, et qui permettent d'utiliser des fonctions provenant de frameworks. Il existe de nombreux IDE : Eclipse, JBuilder, JDeveloper, NetBeans...


Une fois le développement réalisé, Java compile le code source en langage machine, les instructions op-code. Ce langage est compatible avec quasiment tous les processeurs. C'est pour cela que l'on parle de la portabilité de Java.

 

API classiques de Java SE
APIUsages
Source : Journal du Net
java.langClasses de base pour le langage (String, Thread)
java.utilUtilitaires (Date, Vector, Hashtable)
java.math Calcul sur les numériques de très grandes tailles
java.ioGestion des entrées/sorties (fichiers, pipelines...)
java.awtInterface graphique
java.appletSupport des applets
java.sqlInteractions avec les bases de données
java.beansComposants JavaBeans
java.rmiMéthodes d'objets distants (avec RMI)
java.netSupport du réseau TCP/IP (sockets...)

 

Autour du même sujet