Eclipse se met au Web 2.0

La fondation Eclipse lance trois projets pour étendre sa plate-forme à de nouveaux langages. Le projet DLTK (Dynamic Language ToolKit) procure un environnement de développement pour Python, Ruby et Tcl. Le projet RAP (Rich AJAX Platform) fournit une plate-forme permettant aux développeurs de créer rapidement des composants AJAX. Enfin, le projet ATF (AJAX Toolkit Framework) apporte une infrastructure d'outils complémentaire, également centrée sur AJAX.

Parallèlement, Oracle a fait don de TopLink, sa structure de persistance en Java, à Eclipse. L'éditeur de logiciels d'entreprise souhaite que la nouvelle plate-forme de persistance d'Eclipse devienne une référence commerciale grâce aux fonctionnalités présentes dans son logiciel (maintenant open source).

Web 2.0 / Framework