La gestion du cycle de vie applicatif se diversifie sous Eclipse

Le projet Open Source Mylyn compte étendre sa couverture fonctionnelle à  la gestion des changements, la revue de code, et l'intégration continue.

Eclipse a lancé plusieurs travaux en vue d'étendre les fonctionnalités de Mylyn : son infrastructure d'outils de gestion de cycle de vie des applications. Parmi les acteurs soutenant déjà le projet figurent HP, IBM, Microsoft, SpringSource (VMware) et Zend.

Le framework recouvrait déjà un volet autour de la gestion des tâches, supportant les langages C/C++, PHP et Java (via la prise en charge de Spring). La fondation Eclipse  entend notamment étendre ces fonctionnalités. Mais également intégrer au framework Mylyn la gestion des changements, la revue de code, et l'intégration continue et le build.

Eclipse compte dans le même temps renforcer l'intégration de l'infrastructure aux solutions d'ALM (Application Lifecycle Management) tierces. C'est pour cette raison que le projet Mylyn va s'ouvrir plus largement aux éditeurs de ce marché. Lancé à l'initiative de Tasktop Technologies, Mylyn supporte déjà 45 solutions d'ALM.

"L'idée est d'impliquer cette communauté de manière plus intense", explique Mik Kersten, fondateur et leader du projet Mylyn, et P-DG de Tasktop Technologies (dixit Eweek).
Il a donc été décidé de confier le leadership de chaque sous-projet à un éditeur : Rally Software pour la partie gestion des tâches, Cloudsmith pour les fonctionnalités de build et, enfin, INSO pour la revue de code.

Autre évolution visant à faciliter le couplage de Mylyn avec les applications d'ALM  : le support envisagé du standard OSLC (Open Services for Lifecycle Collaboration). La prise en charge par Mylyn d'outils, comme Bugzilla, Git et Hudson, est d'ores et déjà évoquée par les responsables du projet comme une avancée importante.

En savoir plus : site du projet Eclipse Mylyn

IBM / Framework