Violation de brevets Java : Google de nouveau mis en cause

Un spécialiste de la propriété intellectuelle en matière de logiciel affirme que Google utilise du code d'Oracle dans 43 fichiers de son OS Android.

Google a été attaqué par Oracle en août dernier pour violation de sept brevets Java dans le système d'exploitation Android. Spécialiste de la propriété intellectuelle en matière de logiciel, Florian Mueller a publié sur son blog une note qui tend à confirmer la position de l'éditeur.

Selon le spécialiste, Google exploite du code sous copyright appartenant à Oracle dans 43 instances des versions 2.2 et 2.3 de l'OS mobile Android, et ce sans le consentement d'Oracle. Autre élément mis en avant : la présence de 37 fichiers dotés d'une mention précisant qu'ils sont la propriété de Sun (donc d'Oracle), mais pour lesquels Google ne dispose d'aucune licence.

La prise de position de Florian Mueller a suscité de très nombreuses réactions, certains lui opposant le fait que la plupart des codes en question, même s'ils ont été distribués par Google, n'ont pas pour vocation à être conservés dans l'OS ou qu'ils relèvent de fonctions périphériques (liées aux pilotes, test...).

Google / Android