Nokia N900 : le premier smartphone sous Linux

Le constructeur finlandais de téléphones portables s'apprête à lancer son premier assistant personnel sous Linux. Il sera disponible en France début décembre.

Le nouveau smartphone de Nokia s'adosse au système d'exploitation Open Source Maemo 5 qui repose lui-même sur Linux. Équipé d'un écran de 3,5 pouces, il combine clavier coulissant et écran tactile. Sa principale originalité : il permet l'ouverture de plusieurs applications simultanément. Doté de connexions Wi-fi et 3G, il est livré avec Firefox.

Côté capacités matérielles, la mémoire du Nokia N900 s'élève à 32 Go, extensible par le biais d'une carte microSD. Son architecture : un processeur ARM Cortex-A8 (600MHz), 1Gb de mémoire vive, et un accélérateur graphique OpenGL ES 2.0. Le smartphone embarque en outre un appareil photo (5 mégapixels avec flash) et un lecteur vidéo (MPEG-4, MP3 et Wav).

Le Nokia N900 sera commercialisé en France par The Phone House dès la première semaine de décembre. Le prix annoncé s'élève à 649 euros.

Anticipant la sortie de son N900, Nokia a dévoilé le 6 octobre dernier un kit de développement pour créer des applications sous Maemo 5. Il intègre des outils de codage, de compilation, de test et d'installation. Les logiciels conçus pour Maemo pourront être commercialisés par le biais de la boutique en ligne d'applications de Nokia (Ovi store).

Télécharger le kit de développement Maemo 5

Linux / Wifi