Visual Studio 2010 : les nouveautés à la loupe (1) Visual Studio 2010 : débogage couvrant client et serveur, et test unitaire

Des outils de débogage adaptés aux applications distribuées

 

Un des points forts de Visual Studio a toujours été sa capacité de débogage des applications. Par exemple, il a toujours été possible de déboguer une application distribuée en commençant le débogage sur l'application cliente et en le continuant sur la partie serveur. Les informations disponibles lors d'un pas à pas sont exhaustives (contenus des variables, état de la pile, liste des threads et des modules chargés...).

 

Une nouveauté : la possibilité de conserver l'historique des contextes d'exécution

Cependant ce contexte d'exécution n'était valable qu'à un instant T et évoluant au fur et à mesure de l'exécution du code. Une nouvelle fonctionnalité, intitulée IntelliTrace, est maintenant proposée par Visual Studio. Elle permet de conserver l'historique des contextes d'exécution. De cette manière, lors d'une erreur dans le code (dans un test automatique par exemple), il sera très facile de retrouver la cause de l'erreur et son contexte au moment de l'exécution.

 

Une prise en compte généralisée des tests unitaires


Depuis la version 2005, Visual Studio intègre un framework permettant la création de tests unitaires. Associés à des assistants et à un outil de couverture de code, ils étaient disponibles dans une version spécifique aux tests de Visual Studio ; raisonnement un peu particulier de la part de Microsoft qui voulait que seules certaines catégories de personnes puissent créer des tests unitaires. Fort heureusement, ces fonctionnalités sont maintenant disponibles pour tout le monde et, même plus, avec les nouvelles fonctionnalités offertes par la plate-forme Team Foundation Server.

IDE / Visual Studio