Journal du Net > Télécoms-FAI  > Décryptage de l'IPO de Neuf Cegetel
Actionnariat

Des finances assainies

La fibre optique 
Principaux indicateurs financiers du groupe Neuf Cegetel au 30 juin 2006
(en millions d'euros)
S1 2006 S1 2005
pro forma*
S1 2005** Variation pro forma de 2005 à 2006
Chiffre d'affaires
1.423 1.376 649 + 3 %
Dont grand public
409 363 168 + 13 %
Dont entreprises
487 451 261 + 8 %
Dont opérateurs
527 562 220 - 6 %
Ebitda
(en % du chiffre d'affaires)
254
(18 %)
108
(8 %)
65
(10 %)
+ 135 %
Résultat net
107 - 78 - 32 NS
Investissements
153 213 111 - 28 %
Cash flow opérationnel
101 - 105 4,4 % NS
Source : Groupe Neuf Cegetel, septembre 2006
* Etablissement des informations consolidées en IFRS sur une base pro forma afin de traduire l'effet de l'acquisition de Cegetel comme si elle avait eu lieu au 1er janvier 2005.
** Les résultats de Cegetel sont intégrés dans les comptes consolidés du Groupe depuis le 22 août 2005

C'est avec une certaine sérénité financière que Neuf Cegetel se présente aux investisseurs. Sur les six premiers mois de l'année, le groupe a dégagé un bénéfice net de 107 millions d'euros contre une perte nette de 78 millions d'euros un an auparavant (données pro forma qui traduisent l'effet d'acquisition de Cegetel comme si elle avait eu lieu le 1er janvier 2005). Le chiffre d'affaires s'est élevé à 1,423 milliard d'euros, en hausse de 3 % sur un an.

"La force de Neuf Cegetel, c'est un modèle économique multi-segments avec un mix d'activités équilibré entre les marchés grand public, entreprises et opérateurs ; c'est également la taille du groupe, qui nous permet d'amortir sur une très large base de clients des coûts fixes et des investissements importants, donc des cash flows opérationnels positifs", souligne Jacques Veyrat.

Neuf Cegetel revendique la position d'opérateur alternatif numéro un concurrent de France Télécom, sur chaque segment de marché : sur le marché des opérateurs, avec 23 % de part de marché ; sur le marché entreprises, avec 12,6 % de part de marché ; et sur le marché de l'Internet haut débit grand public, avec une part de marché de 18 % en intégrant le parc d'abonnés AOL France (soit 1,907 million de clients ADSL au 30 juin 2006).
Actionnariat   La fibre optique 
Sommaire Télécom-Fai
|
Haut de page