Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

 
 LE NET
Sommaire Le Net 
Google, MSN, Yahoo : le grand combat
1. La recherche, chasse gardée de Google
Malgré les efforts de Yahoo et MSN, Google conserve nettement sa suprématie dans le domaine de la recherche. Tableau détaillé des fonctionnalités proposées par chacun des acteurs.   (23/08/2005)
Le Journal du Net entame un panorama comparatif des différents services proposés par les trois grands moteurs de recherche américains, qui se livrent une bataille acharnée pour séduire un public toujours plus large, en agrandissant sans cesse leurs domaines d'application (recherche, divertissement, e-commerce, contenu, services mobiles, communautaires, etc.). Pour chaque thématique, le JDN a désigné lequel des trois acteurs semblait le plus performant. Le premier volet de notre enquête s'intéresse aux spécificités de leurs outils de recherche respectifs.

Les fonctionnalités de recherche sur Google, MSN et Yahoo
Avantage à... Google
pour la performance et le nombre de ses outils
Google MSN Search Yahoo Search
Date de création
Septembre 1998 Février 2005 Février 2004
Taille de l'index
8 milliards de pages 5 milliards de pages 5 milliards de pages
Technique de référencement
Naturel Naturel Naturel et trusted feed
Fonctionnalités de base
Cache
Résumé page
Pages similaires
Vérificateur d'orthographe

En savoir plus

Aux Etats-Unis
Personnalisation

En savoir plus

En savoir plus
Recherche avancée
Par pays
Par langue
Par site
Par formats de fichiers

En savoir plus

En savoir plus
Recherche locale
Pages Jaunes

MSN Local et
MSN Yellow Pages
Recherche suggérée

Google Suggest

En savoir plus
Fonctionnalités diverses
Traduction

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus
Définition

En savoir plus
Calculatrice

En savoir plus

Aux Etats-Unis
Cours boursiers
Réponse directe

Aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis
Filtre adulte
Google MSN Search Yahoo Search
Pictogrammes : /  : propose / ne propose pas un service de ce type
Source : Journal du Net, avril 2005.
NB : Passer la souris sur les éléments soulignés pour faire apparaître des infobulles.

C'est Google qui s'impose nettement dans ce comparatif des caractéristiques des moteurs de recherche. Son antériorité, la richesse de ses fonctionnalités et leurs performances le placent devant MSN Search et Yahoo Search. Pour autant, les deux concurrents comblent rapidement le fossé qui les séparent de Google. D'une part, comme le JDN a pu le constater lors d'une précédente enquête comparative (lire l'article du 20/04/05), l'écart de qualité entre les résultats des moteur de recherche de Google et de Yahoo est aujourd'hui relativement faible. D'autre part, sur le plan des fonctionnalités, les différences s'estompent.

Pour rattraper son retard, Yahoo a choisi la croissance externe et acquis Overture en juillet 2003. Ce rachat lui a permis non seulement de se doter d'un réseau de liens sponsorisés, mais aussi de mettre la main sur différentes technologies de recherche (Inktomi, Fast, Altavista).

Du côté de Microsoft, la démarche fut différente. MSN a eu recours au partenariat (MSN utilisait la solution de recherche de Yahoo jusqu'en février 2005) tout en développant en parallèle une solution en interne. Pour mettre au point MSN Search, il aura fallu pas moins de deux années de R&D et 100 millions de dollars d'investissement.

Look, fonctionnalités : pour le moment, les deux challengers suivent l'exemple du maître
Les deux challengers n'ont pas été particulièrement audacieux dans leur stratégie de conquête du domaine réservé de Google. L'observation de Yahoo et de MSN Search ne laisse pas de doute sur le modèle qui a inspiré les deux acteurs : même sobriété dans la page d'accueil, même choix d'un fond de page blanc pour éclairer la page de résultats, même couleurs pastel retenues pour distinguer les liens sponsorisés en tête de page, même présentation des résultats...

De même dans les fonctionnalités, Google a souvent servi d'exemple, que ce soit pour le système de cache, ou pour les outils intégrés dans le moteur (conversion de devises, traduction, définition de mots, etc.). Reste maintenant à savoir si "faire aussi bien que Google" sans être particulièrement innovant sera suffisant pour convaincre les internautes de délaisser le leader. Pour l'instant, le moteur de recherche de Larry Page et Serguei Brin conserve une large avance, avec près de 80 % de parts de trafic issu de la recherche (lire l'article du 14/03/05).
Florence SANTROT, JDN Sommaire Le Net
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International

A VOIR EGALEMENT