Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

 
 TELECOMS–FAI 
Collectivités publiques et Internet haut débit : Tarn et Haute-Garonne
(09/09/2004)
Réseau haut débit dans le Tarn - Fibre optique
Objectifs
Déploiement d'une infrastructure de télécommunications ouverte aux opérateurs, et à tout autre utilisateur, au service de l'aménagement et du développement économique du territoire et pour l'émergence de nouveaux services au bénéfice des entreprises, des particuliers et des services publics.
Couverture territoriale visée
Département du Tarn et nord-est de la Haute-Garonne. Le réseau mesure 325 km de long, dessert 25 communes. Il s'interconnecte au réseau métropolitain de l'agglomération de Toulouse et à la boucle locale de la ville de Castres. En 2004, 45 km de réseau supplémentaire vont être réalisés, dont 25 km dans la ville d'Albi pour la mise en œuvre d'une boucle locale et 20 km au sud du département en prévision, notamment, du raccordement avec le futur réseau de l'Hérault.
Maîtrise d'ouvrage
(collectivités)
Conseil général du Tarn
Maîtrise d'oeuvre
e-Téra, SAEM (Société anonyme d'économie mixte) créée en mai 2000 par le Conseil Général du Tarn, du Gers, du Tarn-et-Garonne, la Caisse des Dépôts et Consignations, la SOREPAR, la Banque Populaire et Dexia.
Budget
15 millions d'euros (génie civil + fibre) + 3 millions d'euros (GC + fibre) pour les extensions 2004
Date de lancement du projet
Concept né en 1998 - Début des travaux : juillet 2000
Date prévue de fin des travaux
Opérationnel depuis décembre 2001.
Financement
Conseil Général du Tarn pour le génie civil, SAEM e-téra pour la fibre + aides européennes
Modèle économique
Gestion directe avec une Société d'économie mixte.
4 opérateurs sont aujourd'hui clients de l'infrastructure : Cegetel, Completel, Free et 9 Telecom.
URL

Source : Collectivité locale, e-tera

Retour au sommaire

 
Accueil |Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International

A VOIR EGALEMENT