L'Arcep inflige 1 million d'euros d'amende à La Poste

L'Autorité a estimé que La Poste ne proposait pas de tarifs adéquats pour l'envoi de petits objets.

L'Arcep a condamné La Poste à une amende de 1 million d'euros, considérant qu'elle facturait trop cher les envois de petits objets du type livres, CD ou DVD. Le service postal refuse en effet de les prendre en charge au tarif lettre et oriente les consommateurs vers ses offres Lettre Max et Colissimo, dont le prix est bien supérieur. En mars 2010, l'Arcep avait déjà mis en demeure La Poste de proposer une offre tarifaire adaptée (lire l'article Envoi de petits objets : l'Arcep rappelle à l'ordre La Poste, du 25/03/2010). C'est en l'absence de solution et suite à un lobbying de l'Acsel au nom des plates-formes de CtoC que l'Autorité a finalement décidé d'infliger cette amende, qui vient s'ajouter à une autre punition : le blocage de l'augmentation des tarifs Colissimo prononcé par l'Arcep en février 2009.

La Poste / Logistique