Leclerc Drive teste des Google Glass pour personnaliser l'accueil des clients

Pour conserver son avance sur le drive, E.Leclerc teste les lunettes connectées pour permettre à ses livreurs de proposer des bons de réduction en fonction de l'historique d'achat du client.

Un nouveau Leclerc Drive inauguré à Toulouse il y a une semaine teste une paire de Google Glass, non pour attirer les fans de Robocop mais pour personnaliser l'accueil des clients. Lorsque l'acheteur vient récupérer sa commande sur le quai du drive, le livreur d'E.Leclerc scanne sa carte de fidélité, ce qui lui permet d'accéder aux données personnelles du client. A commencer par ses anciennes commandes, grâce auxquelles le livreur est en mesure de lui proposer les bons de réduction ou échantillons qui lui correspondent. Si ce projet pilote est convaincant, il pourrait être étendu à tous les drives du distributeur.

E.Leclerc domine pour l'instant le secteur du drive avec 44% de part de marché en valeur, pour seulement 20% du parc de drives, selon Kantar Worldpanel. Mais Auchan (21% de part de marché) et Carrefour (5% de part de marché) s'employant activement à rattraper leur retard. Le retailer mise donc sur l'innovation pour conserver son leadership.

En l'occurrence, il s'attaque à la zone de retrait des commandes, pour la moderniser et la rendre plus utile. Les livreurs ayant déjà un écran au poignet et les mains prises par les sacs de courses, des lunettes interactives paraissent en effet idéales pour fournir un service supplémentaire sans entraver leur rôle premier. Et bien sûr, le petit coup de com réussi en se positionnant comme l'un des premiers en France à employer les Google Glass ne peut pas faire de mal non plus.

 
Répartition du marché français du drive, en valeur
Enseigne Part de marché en valeur
Source : Kantar Worldpanel P2 2014
Leclerc 44%
Auchan Drive 21%
Chronodrive 13%
Système U 8%
Carrefour 5%
Intermarché 3%
Cora 3%
Casino 3%

LECLERC / Google Glass