Facebook teste son propre service de conciergerie : Moneypenny

Un nouvel assistant personnel pourrait voir le jour aux côtés de Siri et Cortana. Il serait pour sa part géré par des humains, qui aideraient les utilisateurs à effectuer des achats.

Après Siri d'Apple, Cortana de Microsoft et Google Now, Facebook s'est mis en tête de proposer lui-aussi un assistant personnel. A ceci près que le sien ne sera pas un robot mais un être humain et qu'il aidera les utilisateurs à rechercher et à acheter des produits et des services. Pour l'instant testé en interne sous le nom évoquateur de Moneypenny (le patronyme de l'assistante de M dans les James Bond), il pourrait encore être rebaptisé avant sa sortie officielle, dont la date n'est pas connue.
"On ne sait pas exactement avec quelles fonctionnalités sera lancé le service ni de quelle façon Facebook remplira les demandes", précise The Information, qui révèle le projet du réseau social. Moneypenny étant néanmoins développé par la division Facebook Messenger, il pourrait bien finir par ressembler davantage à Magic, dont les utilisateurs commandent produits et services par SMS en indiquant simplement le prix et l'heure de livraison de ce qu'ils désirent acheter. Des "customer service associates" se chargent alors des détails logistiques.
Facebook entend-il lui aussi déployer des bataillons d'acheteurs-livreurs pour répondre aux demandes ? Se rémunérera-t-il également par une commission ajoutée au montant de la vente ? Ou travaillera-t-il en collaboration avec des start-up plus spécialisées ? Le patron de Facebook Messenger, David Marcus, qui auparavant dirigeait Paypal, essaie depuis plusieurs mois d'imaginer des utilités marchandes à l'application de messagerie instantanée. S'il est un jour lancé officiellement, Moneypenny pourrait constituer l'un des rares services que le réseau social facture à ses membres.

Microsoft / Google