En croissance de 20%, Amazon s'offre même des profits

Habitué à réinvestir massivement dans sa croissance quitte à finir dans le rouge, l'e-marchand publie au 2ème trimestre 2015 un résultat net de 92 millions de dollars.

Connu pour sacrifier sa rentabilité à court terme pour financer des investissements de long terme, Amazon vient de secouer le marché en publiant pour le deuxième trimestre 2015 un résultat net positif qui caracole à 92 millions de dollars, alors que l'e-marchand perdait 126 millions au deuxième trimestre 2014.

Son chiffre d'affaires croît de 20% à 23,18 milliards de dollars au deuxième trimestre 2015, au lieu de 19,34 milliards un an plus tôt. En excluant l'impact défavorable des taux de change, l'e-commerçant voit ses ventes augmenter de 27%. Son résultat opérationnel se situe lui à 464 millions de dollars, contre une perte de 15 millions au deuxième trimestre 2014.

Amazon dépasse donc largement les prévisions des analystes, qui anticipaient un chiffre d'affaires de 22,39 milliards de dollars mais surtout une perte nettede 68 millions. De quoi doper le cours de son action de plus de 14% après-Bourse. A l'arrivée, le géant de l'e-commerce est valorisé plus de 250 milliards de dollars... soit environ 20 milliard de plus que Wal-Mart.

La croissance de 20% d'Amazon est déjà remarquable vu la taille qu'il a déjà atteint et la maturité de nombre de ses sources de revenus. Aux Etats-Unis, son chiffre d'affaires a augmenté de plus de 25% en passant de 10,99 à 13,79 milliards de dollars entre les deuxièmes trimestres 2014 et 2015. A l'international, sa croissance n'est que de 3%, ses ventes passant de 7,34 à 7,56 milliards.

AWS fournit 84% du résultat opérationnel

En outre, sa division de cloud computing et de stockage AWS enregistre un chiffre d'affaires de 1,82 milliard de dollars en très forte hausse par rapport au deuxième trimestre 2014, lorsqu'il dépassait tout juste le milliard. Une performance qui permet à AWS d'afficher 391 millions de dollars de résultat opérationnel, contre 77 millions seulement il y a un an. Une source de croissance et surtout de rentabilité extrêmement importante pour l'ancien libraire en ligne.

Et comme le souligne Jeff Bezos dans un communiqué, ses équipes n'ont pas chômé : "Nous avons dévoilé Amazon Business, ouvert Amazon Mexique, lancé la livraison en un jour gratuite pour Prime, déployé Prime Now dans une neuvième ville, dépassé notre record de Black Froday avec le premier Prime Day, reçu 11 nominations aux Emmy Awards pour notre série Transparent, débuté six pilotes pour enfants, rendu Echo disponible à tous,  lancé Alexa Skills Kit et Alexa Voice Service, ouvert le service FBA Small and Light, continué à doubler notre activité dans notre pays le plus en croissance qu'est l'Inde, lancé 350 fonctionnalités et services AWS depuis le début de l'année, lancé AWS Educate, et conclu des accords pour utiliser de nouvelles fermes solaires et éoliennes, qui nous permettront de dépasser notre objectif 2016 de 40% d'énergie renouvelable."

Autour du même sujet