Blanchemaille : Euratechnologies ouvre une déclinaison e-commerce à Roubaix

Les pouvoirs publics ont inauguré le futur coeur de Blanchemaille, antenne d'Euratechnologies qui fédérera bientôt tout un écosystème autour de 50 start-up e-commerce.

Ce 25 novembre était inauguré à Roubaix le lieu totem de Blanchemaille, déclinaison e-commerce du plus gros incubateur de France, le Lillois Euratechnologies. Installé dans d'anciens locaux de La Redoute, qui possède toujours le bâtiment, Blanchemaille accueillera sur 2 000 mètres carrés un incubateur, un accélérateur et un hôtel d'entreprises. Adoptant le même modèle qu'Euratechnologies, il comptera également pour partenaires des écoles, des laboratoires, des investisseurs et des entreprises. Outre La Redoute, Showroomprivé, OVH, Cylande et Altima sont déjà annoncés.

"L'e-commerce est un vrai enjeu pour le territoire, souligne Raouti Chehih, directeur général d'Euratechnologies. De notre côté, nous souhaitons nous diversifier sur plusieurs verticales dans la région. Et ce projet est la suite de logique de nos activités dans l'e-commerce. Mais Blanchemaille va aussi permettre à ce territoire de ne pas perdre son avantage historique sur l'e-commerce. Jusqu'ici, entre Euratechnologies et La Plaine Images, il restait quelque chose à faire sur ce secteur. D'où l'idée d'un lieu d'accompagnement des initiatives et des créations d'entreprises d'e-commerce dans la région."

Raouti Chehih, DG d'Euratechnologies © S. de P. Euratechnologies

Une méthodologie qui a fait ses preuves

En majeure partie financé par la Métropole Européenne de Lille, ce lieu, également né d'une forte volonté politique du maire de Roubaix Guillaume Delbar, est entièrement confié à Euratechnologies. "Nous allons suivre le même schéma qu'à Lille, explique Raouti Chehih. Nous allons d'abord accueillir 50 entreprises, mais d'autres pourront s'implanter tout autour. Nous organiserons aussi une vingtaine d'événements par an, pour diffuser le savoir-faire et les réussites en matière d'e-commerce. Et nous chercherons l'équilibre financier en développant et en commercialisant des services d'accompagnement, pour à terme ne plus dépendre de financements publics. Quand nous aurons réussi cela, nous pourrons nous étendre tout autour de Blanchemaille, il y a de la place."

Les premiers occupants prendront possession des lieux fin janvier 2016. Euratechnologies rentre actuellement en phase de sélection des start-up et s'apprête à lancer son appel à candidatures. Une première jeune pousse a déjà été sélectionnée : Izyloc, site de petites annonces de logement étudiant.

 

A lire aussi sur le JDN :

 

Autour du même sujet