Valentin Goux, co-fondateur de La Garçonnière

Si La Garçonnière se présente comme un temple 100% dédié à la masculinité chic, elle n'en accueille pas moins les femmes en quête de cadeaux par exemple. "Les enfants du quartier viennent aussi régulièrement jouer des parties de babyfoot ici" s’enorgueillit Valentin, qui a lancé également Monsieur London, un site marchand d'accessoires pour homme.
 
©  Cécile Debise/JDN