L'e-commerce en France croît de 15% au 2ème trimestre 2016

Le regain de croissance du secteur se confirme. La Fevad enregistre 21% de transactions de plus qu'il y a un an, grâce à une fréquence d'achats en forte hausse.

Pour voir les chiffres du 3ème trimestre, cliquez ici : L'e-commerce français a crû de 12% au 3ème trimestre (du 22/11/16).

Les dépenses en ligne des consommateurs français se sont élevées à 17,4 milliards d'euros au deuxième trimestre 2016, selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad). La croissance du secteur s'élève à 15% par rapport au deuxième trimestre 2015, soit à peine moins que son niveau du premier trimestre (16%). Le regain de dynamisme enregistré en 2015 se confirme donc en 2016. Quant au nombre d'achats en ligne effectués d'avril à juin, il progresse de 21% en un an pour atteindre 230 millions de transactions. Le panier moyen recule pour sa part de 5% pour tomber à 75,5 euros par achat en ligne de produits ou de services.

Les dépenses en ligne des Français se sont élevées à 17,4 milliards d'euros au 2ème trimestre 2016  © iCE / Fevad

La croissance du commerce électronique français est tirée vers le haut par plusieurs phénomènes. L'augmentation du nombre de cyberacheteurs (+1,3 million en un an selon Médiamétrie), l'offre toujours plus étoffée avec quasiment 190 000 sites marchands actifs (+21 600 en un an), ainsi que la hausse de la fréquence d'achat en ligne des consommateurs.

Un pic de croissance pour les sites leaders

La croissance de l'e-commerce à périmètre constant, mesurée au travers de la quarantaine de sites leaders qui compose l'indice iCE40, enregistre même un pic de croissance à 12% au deuxième trimestre pour le BtoC (contre 7% au premier trimestre et 6% en 2015). Locomotives de cette hausse, les ventes d'ameublement-décoration, d'équipement de la maison et d'hygiène-beauté. Une conséquence favorable du rebond de la consommation des ménages sur les produits d'électronique grand public, sans doute alimenté par le passage à la TNT HD en avril et à l'Euro de football en juin. Côté BtoB, les sites du panel iCE40 voient leurs ventes progresser de 13% au deuxième trimestre. Les ventes de voyage-tourisme, en revanche, ne progressent que de 3%.

La Fevad remarque en outre que la progression des ventes réalisées sur les marketplaces des sites du panel iCE40, de 16% au deuxième trimestre, se fait désormais à un rythme bien inférieur aux deux dernières années, pour se rapprocher de la croissance de leurs ventes en propre. Le m-commerce conserve pour sa part une excellente dynamique, puisque les ventes sur smartphones et tablettes du panel s'affichent en hausse de 38% entre les deuxièmes trimestres 2015 et 2016.

ET AUSSI :

Fevad / Médiamétrie