Avec Vente-privée, MisterFly voyage à vitesse grand V

Avec Vente-privée, MisterFly voyage à vitesse grand V La plateforme de réservation de billets d'avion et d'hébergements est en route pour un volume d'affaires de 223 millions d'euros. AccorHotels, Transavia... Elle multiplie les partenariats.

MisterFly peut dire merci à Vente-privée. Après deux ans d'existence, la plateforme en ligne de réservation de billets d'avion et d'hébergements devrait atteindre les 223 millions d'euros de volume d'affaires en 2017 (après 111 millions en 2016). Cette croissance exceptionnelle s'explique notamment par un partenariat avec Vente-privée. La jeune pousse met à disposition de l'e-commerçant son moteur de recherche en marque blanche et des offres exclusives. "Nous ne voulions pas dépenser des millions en acquisition de clients. Nous n'avons toujours pas fait une seule campagne publicitaire sur Adwords grâce à l'exposition sur Vente-privée", s'amuse Nicolas Brumelot, PDG et cofondateur de MisterFly.

Plus que commercial, ce partenariat est aussi financier. Vente-privee a pris une participation minoritaire dès le lancement de MisterFly en septembre 2015. Puis, le voyagiste en ligne a levé 20 millions d'euros en juin 2016 auprès de Montefiore Investment et de Vente-privée. "Ce dernier détient aujourd'hui entre 15 et 20% de notre société", précise Nicolas Brumelot. Ce qui a séduit les investisseurs, ce sont les innovations. Tout d'abord, MisterFly propose le paiement en quatre fois avec la banque Casino. Ensuite, l'entreprise promet le même prix du début à la fin du parcours d'achat. "Souvent, nos concurrents publient des offres très basses, avec des frais cachés. Leur but est d'être présents en tête de résultats sur les comparateurs de prix. Notre stratégie nous ferme ce canal de distribution, mais nous fidélisons plus de clients", assure Nicolas Brumelot. L'annulation d'un vol sans motivation ni justification est aussi possible avec l'assureur Axa. "En 2018 arriveront de nouveaux services qui n'existent pas sur le marché", promet enfin Nicolas Brumelot.

Toujours plus de partenariats

Ce savoir-faire, expérimenté sur Vente-privée, s'étend aujourd'hui à d'autres partenaires. "Vente-privée a été notre rampe de lancement. Cependant, il est important de développer notre propre modèle de distribution et de l'élargir le plus largement possible, tant en France qu'à l'étranger", détaille Nicolas Brumelot. En mai 2017, AccorHotels a signé un partenariat avec MisterFly. D'un côté, le groupe hôtelier enrichit l'offre de la jeune pousse de ses 30 destinations à travers le monde. D'un autre, les cyberacheteurs peuvent accéder à des offres vols+hôtels à des tarifs avantageux sur AccorHotels.com grâce à MisterFly. Le 10 novembre, Transavia, la compagnie low-cost d'Air France-KLM, a lancé transavia.misterfly.com. Wonderbox et l'aéroport de Nice côte d'Azur ont suivi en octobre et novembre. Depuis le début, MisterFly a pour clients des opérateurs professionnels comme Thalasso numéro 1 ou Verychic, ainsi que de nombreuses agences (Thomas Cook) et distributeurs (Carrefour Voyage…). Aujourd'hui, le BtoB représente 45% de son volume d'affaires, le BtoC 55%. Au total, MisterFly distribue son offre dans près de 3 000 points de ventes online et offline.

Le BtoB représente 45% de son volume d'affaires, le BtoC 55%

MisterFly développe désormais son business à l'international. La société de 180 personnes a ouvert des bureaux en Espagne en janvier dernier puis en Belgique en septembre. Dans ces deux pays, MisterFly s'appuie en partie sur le réseau de Vente-privée déjà bien installé pour gagner en visibilité. "En 2018, nous nous implanterons en Italie, aux Pays-Bas et en Suisse. Nous sommes aussi en train d'acquérir des bureaux en Europe centrale", annonce Nicolas Brumelot. La suite pourrait voir MisterFly s'installer en Allemagne, Autriche et Pologne.

Et aussi 

TRANSAVIA / Retail

Annonces Google