Les marchands pro d'eBay veulent plus de reconnaissance

Un collectif de marchands professionnels demande à eBay de modifier son règlement, notamment le système de notation. Ils veulent aussi un contrat et davantage de considération.

Le 1er septembre prochain, la place de la Bourse de Paris pourrait bien raisonner de récriminations à l'encontre d'eBay. Ils sont en effet plusieurs marchands à vouloir dénoncer les changements de règlements survenus le 22 mai dernier sur la plate-forme. Ces derniers auraient conduit "chaque semaine des dizaines de marchands à en être exclus, sans explication ni préavis", explique Romain Mary, vendeur de matériel informatique.

 

La raison ? Les mesures instaurées en mai ont notamment modifié le mode de notation des marchands et des acheteurs. Depuis, les premiers ne peuvent plus noter négativement les seconds qui, eux, peuvent toujours le faire. Et ce, même sans raison ou par erreur. Le marchand ne peut alors répliquer. Quant aux notations dites neutres, elles sont désormais comptabilisées dans l'évaluation finale du commerçant, exprimée en pourcentage d'avis positifs.

 

Organisés en un collectif, quelque soixante marchands professionnels d'eBay ont donc décidé de réagir. Le 16 juin dernier, une délégation a été reçue par des responsables d'eBay France, dont Alexander von Schirmeister, son directeur général. Ils ont ensuite envoyé une salve de lettres pour en informer le Medef, le syndicat des PME (la CGPME), celui des indépendants (SDI), mais aussi Eric Besson, secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, et Hervé Novelli, son homologue en charge du Commerce et des PME notamment.

 

"Un marchand, pour obtenir le label professionnel - ou power seller dans le jargon ebayiste - doit en avoir 98 %", reprend Romain Mary, membre dudit collectif. Avec les avis neutres inclus, le challenge est donc plus difficile. Et ce d'autant qu'eBay ne communique pas le dosage des critères qui mène à la suspension d'un compte (nombre d'évaluation, de litiges, etc.). Si le rendez-vous du 16 juin a laissé s'exprimer les bonnes intentions d'eBay, les actes tardent aux yeux du collectif

 

La semaine dernière pourtant, eBay a annoncé de nouvelles rectifications, au niveau mondial, du système incriminé. Les avis neutres se seront plus comptabilisés comme négatifs dans la note finale et l'acheteur, qui aurait finalement résolu son litige avec un vendeur, pourra modifier son avis. Pour le collectif, ces modifications ne sont pas suffisantes et encore trop floues.

 

Leurs applications, annoncées respectivement pour fin août et fin octobre, sont par ailleurs jugées trop tardives. "D'ici là, s'impatiente Romain Mary, des centaines d'autres marchands auront été suspendus, avec toutes les conséquences que cela implique : dépôt de bilan, licenciement etc." Chez eBay, on assure "être en dialogue permanent avec les utilisateurs et toujours voir ce qui peut être fait". Le site d'enchères rappelle toutefois qu'il est le garant d'un certain équilibre.

 

Un nouveau rendez-vous devrait être pris pour la semaine prochaine entre eBay et le collectif. Ce dernier espère faire avancer notamment une demande : celle qu'un véritable contrat commercial soit passé entre le site et les marchands. "Le statut de professionnel s'obtient aujourd'hui sur la bonne foi, il faudrait au moins que soient vérifiées quelques informations, numéro de Siret ou TVA", propose Romain Mary.

 

EBay / PME