Après le Japon, Alibaba pourrait s'implanter en Inde


Le groupe chinois de e-commerce envisage de s'attaquer au marché indien avec un partenaire local. C'est ainsi qu'il avait procédé au Japon il y a huit mois.

Récemment implanté au Japon, Alibaba réfléchirait à faire de même en Inde. La société se tournerait pour cela vers un partenaire indien et créerait avec lui une joint venture, indique le directeur général David Wei au "Wall Street Journal". L'Inde représente déjà un marché important pour Alibaba, qui y revendique plus d'un million de fournisseurs inscrits. En outre, un onglet est réservé à ce pays sur Alibaba.com, à côté de celui dédié à la Chine.

Fin 2008, la société s'était associée à l'opérateur Softbank pour permettre aux PME japonaises de vendre leurs produits en Chine via Internet. Alibaba, qui possède également des activités de paiement en ligne ou encore de logiciels d'entreprise (Lire l'article Comment le chinois Alibaba est devenu le cinquième acteur du Web mondial, du 12/11/07), mise sur sa plate-forme de mise en relation BtoB - et dans une moindre mesure sur son site CtoC Taobao.com - pour son développement international.

Les Etats-Unis pourraient être la prochaine étape. Son fondateur Jack Ma y a rencontré en mars les patrons des grands acteurs du Web, ainsi que son actionnaire Yahoo (Lire l'article Le chinois Alibaba veut conquérir les USA, avec ou sans Yahoo, du 13/03/09). Depuis le début de l'année, le groupe est confronté au ralentissement de la croissance chinoise. Son bénéfice net du premier trimestre a ainsi perdu 15,7 %.

Chine / PME