Quand les manutentionnaires se rebellent...

un travailleur temporaire s'était ménagé une petite tanière à l'abri des
Un travailleur temporaire s'était ménagé une petite tanière à l'abri des regards... © Lightpoet - Fotolia

Les conditions de travail dans les entrepôts d'Amazon sont depuis longtemps connues pour être mauvaises...

L'anecdote la plus amusante, cependant, est sûrement celle d'un travailleur temporaire d'un centre de distribution du Kansas, en 2006.

Il arrivait au début de sa plage horaire de travail et partait bien à la fin, mais il ne consignait aucune heure de travail dans l'intervalle. On mit au moins une semaine à découvrir ce qui se passait. Il s'était ménagé un tunnel et une petite tanière à l'intérieur d'une gigantesque pile de palettes en bois. Totalement hors de vue, il avait utilisé des produits d'Amazon pour se constituer un lit, déchiré des images de livres d'Amazon pour tapisser ses murs de fortune et voler de la nourriture Amazon pour se sustenter. Lorsqu'il fut découvert, sans surprise, on le licencia.